Le Béninois Libéré
Image default
Politique

12 mois à la tête de la mairie de Djougou : Le bilan de la gestion du maire Idrissou Yaya 

Le maire de la commune de Djougou, Idrissou Yaya, vient de faire un an depuis sa prise de fonction. En douze mois seulement, la première autorité de la commune, a réussi à booster l’économie locale dont il a la charge, même quand celle-ci n’a pas été une tâche facile.

« .. un an. C’est trop peu pour qu’on puisse faire le bilan de façon digne. Mais en réalité lorsque je suis venu et que j’ai fait le diagnostic, il y avait des priorités. La première, c’était comment faire pour booster un peu la mobilisation des ressources. Ça, on a réussi un peu quand bien même cela n’a pas atteint le niveau que je voulais », a laissé entendre le maire. L’autorité communale, très rassurante, avoue que le chemin était semé d’embûches, mais il a quand même pu faire de son possible et continue de le faire pour être à la hauteur de sa mission. « La consommation aussi de ces ressources, ça traînait. On a évolué un tout petit peu. Quand on compare sur le plan national, je crois qu’on n’est pas les mauvais élèves. On est tout juste au milieu », a affirmé le maire  Idrissou Yaya dans la rubrique Sous l’arbre à palabre de L’Evénement Précis

En termes de réalisations, le maire Idrissou Yaya, grâce à son expertise et ses compétences, a exécuté plusieurs activités de développement communal. « Sur le plan exécution même au niveau de la commune, nous avons entrepris de faire une campagne d’ouverture des voies. Ce qui nous a obligés à voter le budget. On a mis une ligne de 800 millions pour faire l’ouverture des voies. C’est le premier aspect ». Grâce à son dynamisme, il a pu décrocher des projets solides toujours pour le bien-être de ses administrés. « J’ai bénéficié de plusieurs projets qui nous aident à faire ces ouvertures de voies. J’ai un projet qu’on appelle « Cohésion sociale » dont le troisième arrondissement a bénéficié, pour un montant d’un milliard de francs CFA pour faire de la Cohésion sociale. Pour ce 1 milliard, on a mobilisé près de 400 millions pour faire des ouvertures de voies, ne serait-ce que dans cet arrondissement. Et comme le bonheur ne vient jamais seul, nous avons plaidé auprès du Haut conseil à la sédentarisation, avec l’appui du ministre d’Etat et il nous a donné encore deux arrondissements dont les arrondissements 1 et 2 qui bénéficient aussi d’un milliard chacun. Ça fait que dans chacun de ces arrondissements, on a aussi mobilisé 400 millions pour faire l’ouverture des voies et surtout l’extension d’électricité. Par rapport à ça, je crois qu’on est en bonne voie, quand bien même des activités proprement dites n’ont pas encore commencé », explique le maire avant d’ajouter que : « Nous avons un autre projet qui est financé par MCA qui veut faire le bitumage des voies. On a plusieurs kilomètres linéaires qui sont pris en charge. On est là avec la deuxième phase du projet asphaltage. Djougou bénéficie et je crois que d’ici un an quand vous allez revenir à Djougou, vous allez méconnaitre Djougou ».

Un enfant naît un jour, mais ne grandit pas en une journée, dit-on. Il y a des problèmes qui impactent encore le réel développement de cette grande commune du département de la Donga. Le maire Idrissou Yaya expose sans détour les maux dont souffre sa commune. « Le premier sur la ligne, c’est le problème d’électricité. Si vous connaissez Djougou, il suffit de quitter un peu le goudron et vous allez voir que ce n’est que des toiles d’araignées partout. Ce problème est récurrent », se désole-t-il. Mais l’autorité n’a pas baisser les bras, il est allé chercher des solutions pouvant permettre le réel décollage de sa commune. Aussi, autre problème soulevé par le maire Idrissou Yaya est celui de l’électricité. « En plus de cela, il y a que Djougou s’est trop étendu, ce qui a fait qu’il y a baisse de tension. Après les enquêtes, on a compris qu’il nous fallait des transformateurs. Nous avons fait une demande de transformateurs et ce n’est pas encore arrivé. Donc cela fait qu’au niveau de l’énergie à Djougou, on a de problème », clarifie le maire.

L’autre problème que tente de résoudre l’édile de la commune de Djougou est celui du marché. Ce grenier qui permet de booster l’économie locale est en manque dans la commune. « Le second problème est que le marché central est construit, mais il est étroit. Aujourd’hui, Djougou a besoin d’un marché international. Nous avons de l’espace. On a au niveau du conseil identifié deux espaces. Il y en a au niveau de la mairie sur la voie de Ouaké. Le second espace est l’aérodrome de Djougou qui est aujourd’hui au centre de la ville. On a écrit à l’ANATT pour qu’il nous autorise à utiliser cet aérodrome pour le marché. Pour le moment, on a vraiment un problème de marché », a décrié le maire.

Voilà entre autres les réalisations du maire Idrissou Yaya ainsi que ses projets phares, tout ceci dans le but de sortir ses administrés des ténèbres pour la lumière.

Alassane IMOROU SANDA

Articles Similaires

Bénin : La colère du président Nicéphore Soglo contre les Vodun days 

Akkilou YACOUBOU

Bénin : L’intégralité de la décision de la Cour sur le nouveau code électoral

Vignon Justin ADANDE

Bénin : La Cour se penche sur un recours de Ayadji contre un article du code électoral (Les détails)

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR