Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Face aux situations nées des actions de répression des infractions au Code de la route : Rachidi Gbadamassi lance un appel fort au président Vlavonou

Entre la Police Républicaine et la population béninoise, les relations ne sont pas au beau fixe en ce moment, surtout avec les usagers de la route.
En effet, depuis le renforcement de la répression des infractions au code de la route, des excès de zèle ont été constatés dans le rang des agents de Police, dans l’exécution de cette mission, comme en témoigne des faits constatés ces derniers jours. Ainsi, pour que cette situation ne perdure dans le pays, l’honorable Rachidi Gbadamassi, a saisi ce vendredi 19 Avril 2024, le président de l’Assemblée nationale à ce sujet en proposant quelques pistes de solutions.

Voici le courrier adressé au président de l’Assemblée Nationale, Louis Gbéhounou Vlavonou.Rachidi GBADAMASSIAncien député à l’Assemblée nationale Ancien président de la commission des relations extérieures de la coopération au développement de la défense et de la sécuritéAncien président de groupe parlementaire Premier vice-président du réseau des parlementaires africains membres des commissions de défense sécurité (REPAM)AMonsieur le Président de l’Assemblée nationale Objet : Opération de répression contre les infractions au code de la routeMonsieur le Président, Depuis un moment, l’institution policière a accentué ses missions de répression d’infractions au code de la route. Dans l’exécution de cette mission, des excès de zèle ont été constatés de la part de certains fonctionnaires de police. Une vidéo devenue virale a d’ailleurs fait le tour des réseaux sociaux, en ce sens et qui a conduit certains agents de police à la prison civile.Au regard de la pertinence des réformes engagées par le gouvernement dans le domaine sécuritaire pour assurer le bien être des populations, il est important que des actions parlementaires urgentes soient posées. A cet effet, je voudrais faire des suggestions suivantes :- organiser des rencontres d’échanges avec les responsables de la police républicaine, pour s’approprier du contenu des consignes transmises à leurs agents ;- effectuer des missions de contrôle dans les unités de police pour apprécier la mise en oeuvre desdites consignes , conformément aux dispositions de l’article 36 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ;- renforcer des rencontres communes forces de ordre – populations ;- renforcer les actions de sensibilisation par chaque député en ce qui le concerne, à l’endroit des populations en les invitant à éviter les propos incendiaires contre la police ;Cela pourrait faire renaître la confiance entre les populations, les forces de l’ordre et les autorités, aux fins de partages de renseignements pour une meilleure coproduction de la sécurité. Parce qu’il est nécessaire de rappeler que ce sont ces mêmes forces de l’ordre qui veillent à la sécurité des autorités, des institutions et des concitoyens. La police et la population sont comme la langue et ‘es dents. L’un peut heurter l’autre mais tous deux finissent toujours par s’entendre et continueront de vivre ensemble. Le rôle de méditation du parlement est donc fortement sollicité. Et à ce propos, je puis compter sur le président de l’institution parlementaire aux côtés de qui j’ai la fierté d’avoir servi, et dont la foi religieuse et le talent d’ancien officier seront mis à contribution à cette fin.Tel est, monsieur le Président de l’Assemblée nationale, l’essentiel de la présente que je voudrais respectueusement soumettre à votre attention.

Articles Similaires

Point de presse du SGN/BR après le scrutin législatif du 08 janvier 2023 : Bio Tchané décrypte l’actualité électorale en 07 points

Akkilou YACOUBOU

Ralliement du parti PER à l’Up le Renouveau : Djogbénou a encore frappé

Akkilou YACOUBOU

Distinction dans l’ordre National du Bénin : Liste complète des députés promus par Talon

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR