Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Après la session de la DEN de Parakou : JOSEPH DJOGBENOU COLLÉ ET SCOTCHÉ À PARAKOU

(Que continue de faire le président de l’Up-R dans la cité de Rachidi Gbadamassi ?)

La semaine écoulée a été celle de l’Union progressiste le Renouveau dans tout le Septentrion. Visite à la Cour impériale de Nikki, et des autres cours royales puis la grande activité qui a mobilisé tout le parti durant trois jours. Les conclusions et recommandations de ces assises sont éloquentes sur les nouvelles options du parti des camarades de Joseph Djogbénou.

Une semaine après, le président du parti malgré la fatigue d’environ 10 jours de périple dans le Septentrion, continue son séjour dans le Septentrion, précisément dans la ville de Parakou.

Que fait-il encore là après que tous ses camarades ont quitté ? Le nouveau prince de la cour impériale de Nikki se prépare-t-il à agir en bon prince par la prise d’une nouvelle épouse du Septentrion ? Fait-il d’autres cérémonies pour devenir Yacoubou Fifamin Djogbénou ? Lui qui aime tant s’habiller en musulman et baatonu.

Les interrogations fusent surtout qu’il a pris ses quartiers au cœur même du fief de son frère ami, l’honorable Rachidi Gbadamassi.

Après enquête, nous avons su la raison de ce long séjour du nouveau distingué de la Cour impériale de Nikki.

Le professeur Djogbénou a profité de son passage pour se donner du grand plaisir : faire ce qu’il aime faire, sa plus grande passion. Transmettre la connaissance à ses enfants, frères et sœurs de l’université de Parakou. Et comme il a l’habitude de le dire, ce que le Bénin a de meilleur, et Dieu merci en partage avec lui-même, ce sont ses enfants. Les hommes. Une jeunesse bien formée et instruite reste pour le président Djogbénou, la clé principale du développement de notre beau pays. C’est pourquoi il a eu du plaisir à poursuivre sa mission après sa mission politique. Fier d’être utile partout où besoin sera, l’avocat de la femme, des enfants et de la jeunesse béninoise, maître Joseph Djogbénou dit avoir passé de très très bons moments en compagnie de ses apprenants du Septentrion. Et ce sera toujours le cas, malgré ses immenses responsabilités dans le pays. Le plaisir de construire une jeunesse, fer de lance de la continuité des ambitions de son leader, le président Patrice Talon, est son plus grand bonheur.

Aboubakar TAKOU

Articles Similaires

1ère session ordinaire du Ben / BR / 2024 : Soutien à l’unanimité avec acclamation à la proposition de loi portée par Assan SEIBOU

Vignon Justin ADANDE

18eme circonscription électorale : Houéyogbé et Jules Coovi SOSSOU prêts pour le K.O du parti Bloc Républicain

Akkilou YACOUBOU

Réforme structurelle de la décentralisation : L’intégralité du document présenté aux maires

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR