Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Après le retrait de sa nationalité française : Kemi Seba réagit et se dit libéré (Les détails)

Quelques heures après le retrait de sa nationalité française, par les autorités françaises, la réaction du président de l’ONG Urgences Panafricanistes, Stellio Gilles Robert Capo- Chichi, alias Kemi Seba, ne s’est pas fait attendre. Il a fait une déclaration dans laquelle il a affirmé qu’il a été libéré d’un lourd fardeau et que cette décision du Conseil d’État venait en retard.

Alassane IMOROU SANDA

Lire l’intégralité de sa déclaration

“Plus de nationalité française? Gloire à Dieu”. Libéré je suis de ce fardeau. J’ai quitté la France depuis bientôt 14 ans à cause de sa politique néocoloniale et de sa négrophobie systémique que je combats depuis l’Afrique frontalement; j’ai de plus brûlé le passeport depuis plusieurs mois déjà ( vm.tiktok.com/ZMrAwrHM6/ ). Me retirer la nationalité car je critique votre néocolonialisme est, chères autorités françaises, une reconnaissance (très peu stratégique) de votre part, de l’efficacité de mon travail politique contre vous autres, les tenants de cette Françafrique. La décision du conseil d’Etat vient très en retard, mais mieux vaut tard que jamais. Ma lettre de demande d’abandon de nationalité trônait, comme nous l’avions annoncé au conseil d’État, sur le bureau de mon avocat depuis plusieurs mois au cas où ce même conseil désavouerait le ministère de l’intérieur. Tout rentre dans l’ordre désormais.”

Articles Similaires

Malanville : Ce qui bloquait le développement !

Akkilou YACOUBOU

Après les critiques de ses propos tenus à Boukoumbé : Modeste Kérékou envoie Djênontin fumer « Gué »

Vignon Justin ADANDE

Signe évident de la fin d’une époque – Reniement du Chef : Après Quenum, Agbénonci boude Talon

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR