Le Béninois Libéré
Image default
Société

Au sujet de la diffusion d’une émission sur la police républicaine : Le groupe de presse Daabaaru présente des excuses publiques à ses fidèles internautes

Suite à la diffusion d’un micro trottoir réalisé dans l’une de ses émissions dénommée « Jeudi Libre », au cours de laquelle un citoyen dans son interview a déclaré devant la caméra que la police républicaine aurait interpellé deux individus transportant un cadavre dans la localité de Sirarou, commune de N’Dali et aurait exigé le port de casque au cadavre.

Interpellé, le promoteur du groupe de presse, ses deux journalistes et le citoyen qui a fait cette déclaration a avoué qu’il n’a jamais été témoin et n’a fait que rapporter une rumeur. Ainsi, à travers un communiqué, le promoteur du groupe de presse Daabaaru présente ses excuses publiques à l’endroit de la Police Républicaine pour les désagréments ainsi qu’à l’ensemble de ses internautes.

Alassane IMOROU SANDA

Lire l’intégralité du communiqué public

Articles Similaires

Dépistage gratuit des cancers du sein et du col de l’utérus à Klouékanmè: L’appel du Maire Gbédjékan

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Un accident de circulation fait des morts dans cette localité

Akkilou YACOUBOU

Supposée présence des troupes barkhanes au Bénin : Les explications de Wilfried Houngbédji

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR