Le Béninois Libéré
Image default
Société

Audience à la Cour constitutionnelle du Bénin : Dorothé SOSSA rencontre des Rois de la HARB

Une délégation de l’association Haute Autorité Royale du Bénin (HARB) conduite par son vice-président, sa Majesté Toffa Roi de Porto-Novo a été a reçue en audience ce lundi 29 Avril 2024 par le Président de la Cour constitutionnelle du Bénin Dorothée SOSSA.

Cette délégation est allée échanger avec le Professeur Cossi Dorothé SOSSA sur sa volonté de jouer un rôle important dans l’établissement des réformes justes et durables au profit de la chefferie traditionnelle du Bénin. A la sortie du cabinet du Président de la Cour constitutionnelle, le porte-parole de la délégation, Sa Majesté Dada Zéhè, Roi d’Agonlin a déclaré qu’il s’agit d’une visite de courtoisie au président de la haute juridiction. “C’est une visite très enrichissante pour les têtes couronnées que nous sommes. Nous avons profité de cette audience pour faire des bénédictions au Président de la Cour constitutionnelle parce qu’à chaque fois que nous rencontrons une haute personnalité, dépositaire du droit public, nous prions Dieu, les mânes de nos ancêtres de répandre leurs grâces sur le Président, ses collaborateurs et sur l’institution qu’il incarne”, a ajouté sa Majesté Dada Zéhè.


Rappelons que le Roi de Sô Ava et des Aguégués, sa Majesté Kpohazoun n’a pas manqué à ce rendez-vous. La Haute Autorité Royale du Bénin (HARB) est une institution qui reconnaît la chefferie traditionnelle comme une partie intégrante de la République. Depuis sa reconnaissance constitutionnelle en novembre 2023, la chefferie traditionnelle a un rôle essentiel à jouer dans la préservation des us et coutumes, la promotion de la paix, du développement et de la cohésion sociale.

Darus AGBOHOUNHO (Stag)

Articles Similaires

Mali : La maison de presse prend le contre-pied de la Hac sur la non diffusion des informations des partis politiques (Les détails)

Arnaud KOUMONDJI

Bénin : Voici la liste des 514 inscrits au concours triennal 2023-2025 d’admission ou de promotion dans les ordres nationaux

Akkilou YACOUBOU

Caresses, pénétration sexuelle (viol) lors d’une consultation gynécologique dans un cabinet de soins à Cotonou : QUI DE LA VICTIME OU DU DOCTEUR M. DEGBO DIT LA VÉRITÉ ?

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR