Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Aveu sur ses propos tenus sur la supposée présence de légionnaires français au Bénin : Piégé par la clique à Tiani, Kémi Séba se noie dans un verre d’eau

(Il vient de montrer au monde qu’il a été manipulé)

Ce dimanche 02 juin, le panafricaniste Kémi Séba est revenu sur sa conférence de presse tenue il y a quelques jours à Niamey où il révélait la présence de milices françaises au sein de l’armée béninoise entraînées dans le but d’attaquer le Niger. Pour l’activiste, il aurait juste repris les informations à lui transmises par les autorités nigériennes.
Après ses allégations contre le Bénin il y a quelques semaines à Niamey où il révélait une supposée présence de légionnaires français de peau noire sur le territoire béninois pour déstabiliser le Niger, propos qui ont suscité de vives réactions au sein de la population béninoise et d’ailleurs, le soi-disant activiste Kèmi Séba est revenu sur ses affirmations et confirme une fois encore qu’il est un  »panafricon » et plaisantin. Pour lui, il s’agissait d’une mission où il devait transmettre les informations qu’il a reçues du service de renseignement nigérien. C’est dans une sorte de regret dissimulé que Kémi Seba a tenté de s’expliquer ce dimanche sur son acte posé il y a quelques semaines à Niamey. Dans un langage beaucoup plus doux, contrairement au visage dur qu’il faisait toujours montre auparavant, il a essayé de se débattre pour se tirer d’affaire.
Car selon lui, ce sont les autorités de Niamey qui leur ont donné les données présentées confirmant ces allégations alors qu’ils étaient invités par ces derniers pour être félicités pour leur combat et leadership panafricaniste en ce 21e siècle. « Ce que je vous dis là, ce n’est pas moi qui me suis levé pour inventer ces propos, ce sont les services de renseignement militaire nigérien qui nous ont transmis ces informations, à moi et Nathalie. Le porte-parole du gouvernement, Colonel Amadou Abdraman, un homme émérite et valeureux, ainsi que le Premier ministre du gouvernement nigérien, Ali Lamine Zeine, nous ont transmis ces informations, et nous avons pu lire de manière précieuse et précise toutes les données à notre disposition. » A-t-il affirmé dans sa vidéo sans aucune honte bue. Une révélation qui remet réellement en cause sa crédibilité et dont il aura du mal se sortir d’affaire. En relayant des informations aussi sensibles sans un minimum de précaution, de vérification et sans consulter les parties concernées, il vient de montrer qu’il a été manipulé.

Marcel AGBAGAN (Stag)

Articles Similaires

Djogbénou président de l’Up : AMOUSSOU PART TRÈS FÂCHÉ

Aboubakar TAKOU

Intervention du docteur Komi Koutché sur Rfi le 14 mai dernier: La Résistance se ligote par sa mauvaise communication

Aboubakar TAKOU

Affaire de taux de participation : Rock Kaboré, 50,22% en 2020, Buhari, 34,75% en 2019, Talon 50,17 aujourd’hui : Un sacre mieux qu’en 2016

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR