Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : Deux grandes compagnies de transport braquées dans le nord du pays (Voici les faits)

Dans la nuit d’hier lundi à ce mardi 30 avril 2024, les hors-la-loi ont tendu une embuscade à deux grandes compagnies de transport commun ayant quitté Malanville pour Abidjan en Côte d’Ivoire vers 4h du matin à hauteur de Touï.

En effet, selon les informations rapportées par Le Potentiel, il s’agit des compagnies Rimbo Transport Voyage, immatriculé  AH 0263 RB et de STM Voyage. Ce braquage a été opéré à la sortie Nord du pays plus précisément dans l’arrondissement de Touï dans la commune de Ouèssè, département des Collines. Au cours de cette opération, c’est le bus Rimbo qui a été le premier intercepté et les malfrats étaient armés de machettes et de fusils de fabrication artisanale. Ceux-ci ont contraint les passagers à descendre ce qui leur a permis de saisir plusieurs objets précieux de ces voyageurs à savoir de l’argent, des téléphones portables, des ordinateurs ainsi que plusieurs autres objets précieux. Trois passagers sont blessés après que les malfrats aient tiré sur les vitres du bus. Au cours de l’opération de dépouillement avec la première compagnie, la deuxième qui est STM Voyage est venue tomber dans l’embuscade et ses voyageurs ont été également dépouillés.

Voici la technique utilisée par ces braqueurs

Afin de mener à bien leur opération, ces derniers ont simulé un accident de circulation en restant au beau milieu de la voie avec leur moto de marque Bajaj ce qui a donc obligé le chauffeur à ralentir. Ils ont ensuite tiré sur les vitres du premier bus (Rimbo Transport Voyage) pour obliger les portières à s’ouvrir et immortaliser le chauffeur. Les braqueurs ont tiré des coups de feu en l’air obligeant les voyageurs à descendre du bus afin de pouvoir bien les dépouiller. Ceux-ci utilisaient trois différentes langues de communication à savoir le peulh, l’anglais et le nago, nous renseigne Le Potentiel. Il y avait trente (30) passagers à bord de la compagnie Rimbo Transport Voyage et quarante-neuf (49) à bord de STM Voyage, soit soixante-dix-neuf (79) passagers au total.

Toujours selon les recoupements de la même source, ces passagers ont pu rassembler quelques preuves avant l’arrivée des forces de l’ordre dont plusieurs étuis de cartouches calibre 12 dont 2 à blanc. Les blessés ont été transportés à l’hôpital de Papanè dans la commune de Tchaourou pour des soins. Une enquête a été ouverte par la police républicaine afin de démanteler ce réseau de malfaiteurs.

Alassane IMOROU SANDA

Articles Similaires

Bénin : Ce qui change dans l’exportation du soja grain et des noix brutes de cajou à partir de ce 1er avril

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Le message de Joël Aïvo au peuple béninois

Akkilou YACOUBOU

Remise de matériels de prière à la communauté islamique de Parakou : Kadiri Gandé Bata pour des prières pour Talon et Abt

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR