Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : En garde à vue, voici les charges qui pèsent sur Rémy Gnambakpo

L’activiste Rémy Gnambakpo, militant du parti politique Les Démocrates a été interpellé dans la matinée de ce samedi 20 avril 2024 par l’Office central de répression de la cybercriminalité (Ocrc).

En effet, très actif sur le réseau social WhatsApp, Rémy Gnambakpo serait accusé d’appel à l’insurrection. Selon les informations de Le Potentiel, on note deux faits bien structurés qui lui sont reprochés. Le premier est celui en date du lundi 15 avril 2024 où il aurait repris des informations attentatoires d’un média fictif contre le président du parti politique Union progressiste Le Renouveau (Up-R), Joseph F. Djogbénou. Le second est qu’il serait impliqué dans une affaire de soulèvement populaire contre la police républicaine et c’est suite à une enquête afin d’identifier l’auteur de ces éléments audios que l’activiste Rémy Gnambakpo a été interpellé ce samedi.

En garde à vue, Rémy Gnambakpo pourrait être présenté au procureur de la Criet afin de répondre de ses actes notamment le contenu de ses audios devenu viral sur la toile.

Alassane IMOROU SANDA

Articles Similaires

1ère Edition du Festival Drèxwé : La diaspora et la dynamique équipe pour un même combat

Akkilou YACOUBOU

Célébration de l’édition 2022 de Mahi-Houindo : La touche géniale du Ministre Hervé Hêhomey

Akkilou YACOUBOU

Nigéria : Des syndicats s’indignent contre la hausse des prix d’électricité

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR