Le Béninois Libéré
Image default
Politique Société

Bénin/Expropriation de domaines de Togbin Zone 4 : Les Démocrates envisagent une enquête parlementaire

Suite à l’expropriation des parcelles à Togbin Zone 4 par le gouvernement de la rupture affectées par les projets le long de la Route des Pêches, une délégation du parti de l’opposition Les Démocrates (Ld), comportant des députés et d’autres personnalités, s’est rendue sur les lieux afin d’écouter les appels à l’aide des personnes touchées.


Sur les lieux, c’est avec une grande consternation que les représentants dudit parti ont touché du doigt ce que vivent ces sinistrés. Un sinistré, propriétaire de 8000 m2 dans cette zone, a affirmé : « Deux jours de préavis pour un tel démantèlement, et seulement une journée pour évacuer. J’ai un titre foncier, pourquoi ne pas entamer des discussions ? Au lieu de cela, ils ont choisi la force et la destruction », a laissé entendre Ignace Houéssou, avec consternation. Il ajoute : « On dirait que j’ai sacrifié ma famille pour en arriver là… On détruit le foyer des gens sans se soucier de savoir où ils iront, la moindre des considérations aurait été de mettre en place des mesures d’accompagnement pour les reloger », se désole-t-il.
Après avoir écouté attentivement ces personnes affectées, la délégation du parti Ld fait une promesse. Celle de mener une enquête parlementaire. Le député Abdel Bio Wassangari a l’intention d’exercer les pouvoirs qui lui sont conférés par la loi afin d’interroger le gouvernement de la rupture concernant la mise en place d’une question. Il sera appuyé par ses collègues députés. Antonin Midofi, est lui aussi resté dans la logique d’interpeller le gouvernement auquel il n’accorde plus aucun crédit. Ensuite, la députée Hélène Olossoumaï quant à elle, a souligné que bien que Les Démocrates soient minoritaires, ils ont leur mot à dire et feront donc entendre leur voix pour raisonner le gouvernement.

Pour finir, l’honorable Abdel Bio Wassangari a encouragé les personnes concernées à faire preuve de courage et à poursuivre les actions pouvant leur permettre de faire valoir leurs droits.

Alassane IMOROU SANDA

Articles Similaires

Côte d’Ivoire : L’Etat annonce un soutien de relogement avec 250 000 FCFA par ménage aux populations déguerpies

Arnaud KOUMONDJI

Usage du nom et de l’image du quotidien  »Le Béninois Libéré » à des fins frauduleuses: Les mises en garde de la Direction de publication du quotidien

Arnaud KOUMONDJI

Marche blanche organisée par Inès Kotingan : Une initiative citoyenne pour honorer la mémoire des victimes

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR