Le Béninois Libéré
Image default
Société

BÉNIN/JOURNÉE DE L’ARBRE À PARAKOU : Le Préfet CISSÉ et le Maire ZIMÉ restaurent la flore

La journée nationale de l’arbre célébrée chaque 1er juin au Bénin depuis 1985, a été instituée dans le but de soutenir la reconstitution du couvert forestier.
Le samedi 1er juin 2024 a été marquée par la célébration de la 40 ème édition de la Journée Nationale de l’Arbre.

Ainsi à l’occasion de cette journée le préfet du département du Borgou et le maire de la commune de Parakou constituée d’une délégation d’administratifs et tout protocole distingué ont procédé au lancement de la 40 ème édition de la journée nationale de l’arbre sur deux sites dans la commune de Parakou.
Cette année 2024, le thème retenu est «Restauration des forets et innovation».
Au moins 10200 plants ont été mis en terre ce jour à Parakou soient 7700 plants à Gah-non et 2500 plants à Gando baka sont des Tamarinier, Iroko, Baobab, le karité et bien d’autres espèces.

“ Cette année et précisement le 1er Juin nous célébrons dans notre département la journée nationale de l’arbre.Vous savez les fonctions de l’arbre dans une cité sont multiples. Je voudrais mentionner entre autres l’embellissement et l’ombrage qu’il procure. Sa capacité à adoucir le climat et à séquestrer les gaz à effet de serre émis notamment par les industries et les véhicules dont le nombre croît de façon rapide ces dernières années », a déclaré le maire de la commune de Parakou Inoussa Zimé CHABI.
« Pour cette journée
nous allons mettre en terre plusieurs plants de diverses espèces », a t’il ajouté.

Pour finir, il a invité les populations à planter des arbres durant tout ce mois de juin afin de protéger l’environnement.

Pour le Préfet Djibril Mama Cissé  » cette activité qui vise a reconstituer le couvert forestier en perte de vitesse du fait du changement climatique et des actions anthropiques traduit la volonté politique des autorités d’inverser la tendance liée au processus de dégradation de nos ressources forestières. »
Il poursuit en disant  » Le choix du site du périmètre de reboisement de Parakou pour abriter les présentes manifestations n’est pas anodin. Il permettra de redonner à ce milieu qui constitue le poumon vert de la ville sa verdure et son attractivité. »

À court, moyen et long terme, le reboisement individuel et collectif devrait contribuer à pérenniser la vie sur la planète terre.
Il faut ainsi redoubler d’efforts pour réduire les taux de malnutrition et de pauvreté directement liés à la déforestation dans les zones rurales et urbaines du pays.

Fallone CHABI-BONI

Articles Similaires

Bénin : L’ancien Premier Ministre Lionel Zinsou éploré

Akkilou YACOUBOU

Démantèlement d’un réseau de fabrication de faux gasoil : La position de Bertin Koovi

Arnaud KOUMONDJI

Visite de courtoisie des locaux du groupe de presse Le Béninois Libéré : Jean-Baptiste Hounguè parle de Talon, du Br, de l’Udbn et des autres

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR