Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : La première restitution des résultats Afrobaromètre 10e round

(Quand les opinions estiment une rareté de violence basée sur le genre)

Ce mercredi 15 mai 2024, l’ONG Afrobarometer en collaboration avec l’innovante Recherche en Économie et gouvernance (IRED), a procédé à la publication des résultats de l’enquête basée sur le genre et la santé de la reproduction. L’événement a eu lieu au Chant d’oiseau de Cotonou en présence de plusieurs représentants d’institutions et des personnalités.

Faire de la voix des citoyens un pilier clé des décisions politiques et de développement en Afrique, tel est l’objectif principal de l’afrobarometer qui est à sa 10ème édition des enquêtes réalisées dans 42 pays depuis 1999 sur plusieurs thématiques.

La plus récente enquête de l’organisation conduite par IRED au Bénin est axée sur les violences basées sur le genre et la santé de la reproduction. Selon les données révélées par les conférenciers en ce qui concerne la violence sur le genre, on note que la majorité des citoyens béninois pensent que c’est injuste de battre sa femme quelle que soit la raison et estiment que le phénomène est rare dans leur communauté. À cet effet, le directeur de l’IRED affirme qu’on note toutefois de violence sur la femme au Bénin. ‘’On note quand même des cas de violence sur la femme même si certains répondants estiment qu’ils n’ont pas connaissance ou que ce phénomène est rare dans leur communauté. Les statistiques ne disent pas que tout est rose et que les violences basées sur le genre ne sont pas notées dans leur communauté’’, a déclaré Jean Luc HOUNGBEME.

Quant aux questions basés sur la santé de la reproduction, les résultats clés révélés montrent que la majorité des Béninois estiment que les filles et les femmes devraient décider elles-mêmes quand elles doivent se marier et de combien d’enfants elles doivent avoir.  La majorité des répondants pensent  aussi que l’interruption des grossesses ne doit pas être encouragée. Toutefois, ils tolèrent ce phénomène lorsqu’il représente un danger pour la santé de la femme ou résulte d’un viol ou de l’inceste.

Il faut noter que les enquêtes du Round 10 ont été lancées en janvier 2024. Afrobaromètre réalise des entretiens face à face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l’échelle nationale.

L’équipe d’Afrobaromètre au Bénin, conduite par Innovante Recherche en Economie et Gouvernance (IREG), s’est entretenue avec 1.200 adultes béninois du 29 janvier au 9 février 2024. Un échantillon de cette taille produit des résultats nationaux avec des marges d’erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%. Des enquêtes ont été précédemment réalisées au Bénin en 2005, 2008, 2011, 2014, 2017, 2020 et 2022.

Marcel AGBAGAN

Articles Similaires

Bénin : Le rapport sur le développement durable du Bénin est rendu public

Akkilou YACOUBOU

Coup d’Etat au Burkina Faso : La réaction de la Cedeao

Arnaud KOUMONDJI

BÉNIN/POUR EMPÊCHER L’EXPORTATION FRAUDULEUSE DE SOJA ET DE CAJOU : Le gouvernement détruit des voies entre le Bénin et le Togo

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR