Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : Les raisons de l’interdiction de sortie des produits vivriers

Lors du conseil des ministres, le ministre de l’Industrie et du Commerce a exposé le point relatif à l’exportation informelle et massive, de produits vivriers béninois, notamment le maïs, en direction des pays voisins.

Au regard des résultats, à la campagne agricole écoulée, la production nationale est suffisante pour satisfaire la consommation intérieure, à savoir : 2.050.000 tonnes de cette céréale pour des besoins nationaux évalués à un million de tonnes. Cependant, il s’est avéré que la forte pression exercée sur ce produit du fait de ces trafics incontrôlés, entraîne une envolée des prix sur les marchés. En effet, de nombreux producteurs et commerçants sont portés à satisfaire les demandes en produits vivriers venant de pays étrangers au détriment du marché national. S’il est vrai que dans un contexte de libéralisme économique, c’est l’offre et la demande sur les marchés qui déterminent les prix et que la libre circulation des biens est admise dans notre espace communautaire, il n’en demeure pas moins que le phénomène prend une ampleur si bien que le consommateur béninois en subit les conséquences.

Pour ce faire, dans le but d’assurer la disponibilité des produits à un coût raisonnable pour nos compatriotes, le Conseil, après avoir évalué et apprécié la situation, a décidé d’interdire temporairement et ce jusqu’à nouvel ordre, toute exportation de céréales (maïs, riz, mil, sorgho, niébé, etc), de même que des tubercules et leurs dérivés, (farines dont le gari, etc.) Les ministères impliquées sont instruits de veiller à l’application stricte et sans complaisance de cette mesure.

Darus AGBOHOUNHO

Articles Similaires

Atelier de vulgarisation du code des marchés publics du Bénin : Pour l’accessibilité de la loi N° 2020-26 à tous

Akkilou YACOUBOU

Bénin : 17 personnes déjà arrêtées dans le cadre de la marche (Les détails)

Arnaud KOUMONDJI

Togo : Voici la réponse de la Haac togolaise suite à leur interpellation sur les propos tenus à l’encontre de Patrice Talon

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR