Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Bénin/Nouveau code électoral : L’He Robert Gbian salue la démocratie en marche

Élu de la 7ème Circonscription électorale (Ce) sous la bannière du Bloc républicain, l’honorable Robert Gbian s’est prononcé sur l’actualité politique du pays notamment le nouveau code électoral modifié par l’Assemblée nationale et déclaré conforme à la Constitution par la Cour constitutionnelle jeudi dernier. C’était au cours d’un entretien ce lundi 18 mars 2024 sur Fraternité Fm de Parakou.

Dans son intervention, l’honorable Robert Gbian a donné son appréciation par rapport au nouveau code électoral adopté par ses collègues. « Je tiens à saluer la vivacité de la démocratie béninoise. Tout ce qui s’est passé ces derniers temps au parlement en est un exemple. Une minorité parlementaire a empêché la révision de la constitution et beaucoup ont crié victoire, même certains députés de la mouvance présidentielle ont voté contre cette révision » A-t-il dit avant d’ajouter : «et pourtant, les fondamentaux des dispositions de la Constitution à savoir la limitation du nombre de mandats et l’âge 40 et 70 ans sont respectés. Donc, personne ne pouvait faire plus de deux mandats. Beaucoup ont cru que c’était une manière de parler de nouvelle République afin que le président s’éternise au pouvoir. Mais non, le président Talon est droit dans ses bottes, il fait deux mandats et il s’en va ». « Malgré cela, la proposition de loi de la révision Assan a été complètement rejetée par la minorité de blocage et par certains de nos députés. Quelques jours après ce rejet par une simple majorité, la loi portant modification du code électoral a été adoptée. En tout état de cause, il n’y a ni vainqueur ni perdant, c’est le Bénin qui gagne, c’est la démocratie qui est en marche au Bénin », a affirmé le député de la 7ème Circonscription électorale.

Étant donné que le code électoral a passé l’étape du contrôle de constitutionnalité, et avec la solidarité du parti politique Bloc républicain, l’honorable Gbian s’aligne sur la position de son parti : « le parti Bloc républicain est une formation politique bien organisée. Tous les députés du Bloc républicain ont tous soutenu cette proposition de loi portant modification du code électoral initiée par le député Aké Natondé de l’Union progressiste Le Renouveau … Le Bloc républicain est solidaire de l’adoption de cette loi et est satisfait de son aboutissement heureux ». Il n’a pas manqué de féliciter la clairvoyance des sept sages de la Cour constitutionnelle. Il a aussi rappelé que même : « Les aspects de la proposition de loi portant modification du code électoral déposée par le député Nourénou Atchadé du groupe parlementaire Les Démocrates ont été aussi pris en compte dans la loi votée ».

En parlant des forces et faiblesses de ce nouveau code électoral, l’honorable Gbian parle sans langue de bois de ces atouts. Il affirme que : « Ce code n’a pas été adopté pour pénaliser un groupe donné, il est valable pour les deux groupes. La loi est impersonnelle. Ce code électoral oblige chaque parti politique à travailler pour son enracinement dans toutes les localités du Bénin ». Selon l’honorable, le nouveau code est là pour panser des plaies. « Ce code électoral règle définitivement le problème de la transhumance politique surtout au niveau des élus, au sujet également du parrainage des candidats à la présidentielle, le maire et le député qui sont appelés à parrainer, ne peuvent que parrainer le candidat que son parti a proposé », a-t-il expliqué. Aussi, selon lui, ce nouveau code adopté permet également : « Des accords de gouvernance entre partis politiques et ceci bien avant le dépôt des candidatures pour les différentes élections et ces partis qui font cet accord de gouvernance sont des partis qui ont chacun déposer sa liste », détaille le député.

Pour lui, les dispositions contenues dans ce nouveau code électoral ne peuvent pas constituer une difficulté pour le parti du cheval blanc cabré. « Le nouveau code électoral est le compteur à zéro pour toutes les formations politiques, qu’elle soit de la mouvance ou de l’opposition. Tous ces partis vont en compétition dans les mêmes conditions. Ce code n’effraie guère mon parti Bloc républicain », lance-t-il.

Pour finir, l’honorable Robert Gbian demande aux militants du cheval blanc cabré de faire confiance aux dirigeants du parti, tout en ajoutant que tout ce qui se fait depuis l’avènement du régime de la rupture ne vise qu’un développement irréversible de notre pays dans son intégralité et les différentes réformes concourent à ce développement souhaité.

Alassane IMOROU SANDA

Articles Similaires

Reconduite à son poste dans le Gouvernement de Talon II : La ministre Aurélie Zoumarou plus engagée

Arnaud KOUMONDJI

Bénin : Exceptionnel message de nouvel an du professeur Joël Aïvo

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Bio Tchané échange avec les étudiants de l’Uac ce jour

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR