Le Béninois Libéré
Image default
Benin

Bénin : Raisons et passage à l’acte après la fin d’ultimatum du retrait des corps abandonnés dans les morgues

Les corps abandonnés dans les morgues de Tanguiéta et de Djougou seront inhumés à la fin de l’ultimatum du procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou, Névaly Yénoukoumè Settin.

En effet, ces morgues reçoivent sur instructions du procureur, des corps envoyés pour raisons judiciaires. Mais, il arrive que lesdits corps ne soient pas accueillis pour des raisons d’insuffisance d’espace. Dans l’optique de mettre un terme à ce problème, le procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou, à travers un communiqué exige la récupération des corps abandonnés dans les morgues desdits hôpitaux. Cette initiative de Névaly Yénoukoumè Settin vise à libérer les morgues des corps abandonnés à l’hôpital Saint Jean de Dieu de Tanguiéta et l’hôpital de la mère et de l’enfant de l’Ordre de Malte de Djougou.

À en croire le communiqué du procureur, les parents devraient retirer les corps de leurs proches abandonnés avant la fin de l’ultimatum qui est de dix jours. Ce délai est passé depuis le dimanche 21 avril. Les services compétents des morgues des hôpitaux impliqués ont désormais l’autorisation de procéder à l’inhumation des corps abandonnés non retirés.

Jean De Dieu TRINNOU (Stag)

Articles Similaires

Fondation Claudine Talon : Des jeunes filles formées aux métiers agro-pastoraux

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Bio Tchané evoque l’importance de l’entrepreneuriat pour les jeunes

Akkilou YACOUBOU

Digitalisation de la communauté estudiantine du Bénin : Aurélie Zoumarou interconnecte les universités

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR