Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : Un commissaire accusé pour abus de pouvoir

Le commissaire de Houègbo, Viwanou Rufin Dahlouin, est accusé d’escalade de clôture et violation de domicile privée, interpellation brutale, de paires de gifle, traitement dégradant, humiliation, etc. Le plaignant répond au nom de Honoré Dossou Dègan, conseiller pédagogique à la retraite.
En effet, dans une plainte datée du vendredi 10 mai 2024, adressée au Directeur général de la police républicaine avec copie à la Cour suprême et à la Cour constitutionnelle, le conseiller pédagogique expose ses motivations. Il relate qu’il a été interpellé de manière brutale et giflé par deux policiers du commissariat de Houègbo sur ordre du commissaire. Les agents auraient escaladé sa clôture et l’auraient contraint à les suivre sans aucune explication. Après avoir été laissé sans assistance pendant des heures au commissariat, il a finalement reçu une convocation de la Cour d’appel de Cotonou pour un dossier successoral où il est plaignant et a fait appel.
Face à ces agissements, Honoré Dossou Dègan se réfère aux dispositions de la constitution et du code de la famille pour souligner que ses droits ont été violés lors de la procédure d’interpellation et des traitements dégradants qu’il a subis. Il demande que le commissaire soit sanctionné pour abus de pouvoir, d’autorité et trafic d’influence pour les préjudices subis.

Jean De Dieu TRINNOU (Stag)

Articles Similaires

Bénin : La 3ème édition de Bénin Daabaaru Tour démarre ce mois (Les détails)

Akkilou YACOUBOU

Présidentielle 2021 : La HAAC met fin à la précampagne médiatique

Akkilou YACOUBOU

Décès de l’ex-première dame du Bénin : Une délégation du parlement au domicile de la famille SOGLO

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR