Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : Voici les nouveaux montants mensuels des pensions et rentes servies aux assurés de la CNSS

Après la revalorisation des salaires des fonctionnaires de l’État depuis décembre 2022 induisant de facto celle des pensions des retraités relevant du Fonds national des retraités du Bénin, le gouvernement a adopté de nouveaux décrets portant revalorisation des pensions et des rentes servies aux assurés de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS).

Cette décision qui a été prise en Conseil des ministres ce mercredi 13 septembre 2023 est conforme à la loi portant code de la sécurité sociale en République du Bénin qui dit que « Le montant mensuel de la pension de vieillesse ou d’invalidité ne peut être inférieur à 60 % du salaire minimum interprofessionnel garanti du territoire national et ne peut être supérieur à 80 % de la rémunération mensuelle moyenne de l’assuré (…) »

En effet, la pension minimum est actuellement de 24.000 FCFA. Selon le compte rendu du conseil, la revalorisation des pensions est repartie selon les intervalles ci-après :

– entre 24.000 FCFA et 25.900 FCFA, ces pensions seront portées à 31.200 FCFA

– entre 26.000 FCFA et 75.000 FCFA, elles connaîtront un relèvement de 20%

– de 75.100 FCFA à 85.700 FCFA, elles seront portées à 90.000 FCFA.

– de la tranche de 85.800 FCFA à 150.000 FCFA, elles seront revalorisées à hauteur de 5%,

– de 150.100 FCFA à 152.900 FCFA, elles seront portées à 157.500 FCFA.

– de 153.000 FCFA à 250.000 FCFA, elles connaîtront une revalorisation de 3% ;

– de 250.100 FCFA à 254.900 FCFA, elles seront portées à 257.500 FCFA.

– de 255.000 FCFA à plus, il y aura un relèvement de 1%.

En ce qui concerne, les rentes à titre temporaire, le conseil a décidé qu’elles font l’objet d’une revalorisation au taux unique de 5,3% plutôt qu’un taux dégradé par tranche comme pour les pensions afin de rester dans le même esprit de revalorisation qu’au niveau des pensions et ne pas créer une injustice sociale.

Mieux, ces augmentations prennent effet rétroactivement pour compter du 1er janvier 2023, ajoute le conseil avant d’inviter les employeurs du secteur privé à procéder à l’augmentation des salaires de leurs travailleurs dans le cadre du dialogue social interne de l’entreprise.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Collège de l’Autorité de Régulation du secteur de la Santé (ARS) : Les 10 membres installés ce lundi au palais de la Marina

Akkilou YACOUBOU

Procès de Madougou/Projet d’assassinat de Charles Toko: Ce que dit Ibrahim Mama Touré à ce sujet

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Deux utilisateurs de WhatsApp épinglés par rapport à l’intox sur Fructueux Gbaguidi

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR