Le Béninois Libéré
Image default
Société

Burkina Faso : Grève des avocats en signe de protestation contre….

Les avocats burkinabés ont décidé de cesser le travail jusqu’au 8 juin pour exprimer leur opposition à l’arrestation et à l’inculpation de Me Guy-Hervé Kam. Ce dernier est accusé de complot contre la sûreté de l’État par la justice militaire au Burkina Faso, ainsi que d’appartenance à une association de malfaiteurs. Me Guy-Hervé Kam est détenu depuis quatre mois dans des conditions secrètes. Ce que ses collègues avocats considèrent comme inadmissible.

Devant la presse, le bâtonnier de l’ordre, Siaka Niamba, a annoncé que cette nouvelle entreprise visait à attirer l’attention des autorités sur leurs préoccupations. Il a souligné que leur demande se résumait au respect des lois et à l’exécution des décisions de justice par l’État du Burkina Faso envers tous les citoyens. Le procureur militaire de Ouagadougou a déclaré que Me Guy-Hervé Kam était impliqué dans un complot visant à déstabiliser le régime en place, en se basant sur sa présence sur un document. Il est détenu depuis janvier 2024.
Les avocats de Guy-Hervé Kam contestent la légalité de cette procédure et la profession soutient leur grève en signe de protestation.

Jean De Dieu TRINNOU

Articles Similaires

Station de pompage du projet pipeline Niger-Bénin : Ce qui a motivé la présence du ministre Adambi à Gogounou

Akkilou YACOUBOU

Intelligence artificielle : Le Benin rêve d’une stratégie nationale

Akkilou YACOUBOU

Travaux de lotissement et d’urbanisation au Bénin : La liste des cabinets de géomètres et urbanistes suspendus

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR