Le Béninois Libéré
Image default
Afrique Société

Cherté de la vie au Niger : Les commerçants et importateurs fâchés contre la junte

Depuis que le président Talon a ouvert la frontière du côté béninois, les autorités nigériennes ont choisi la politique de la chaise vide, s’enfermant dans une décision qui ne fait que leur porter préjudice. Comme le dit la citation biblique (Proverbes 26:27), « celui qui creuse une fosse tombera dedans, et celui qui pose un piège y sera pris ». En voulant faire du mal au Bénin, le Niger se tire une balle dans le pied.

La junte militaire au pouvoir au Niger se targue peut-être d’intelligence ou d’audace en refusant d’ouvrir ses frontières. En réalité, leur attitude ne fait qu’engendrer de la souffrance pour leur propre peuple.

Les populations nigériennes sont les premières victimes de la fermeture des frontières. Les différentes décisions des autorités béninoises pour ouvrir le dialogue et trouver des solutions favorables à la situation n’ont malheureusement pas abouti. La fermeture des frontières a entraîné une flambée des prix des denrées alimentaires au Niger, qui dépend fortement des produits vivriers du Bénin.

Le ras-le-bol des populations nigériennes

Face à cette situation intenable, les populations nigériennes expriment leur ras-le-bol. Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, elles dénoncent le « côté audacieux » de la junte et fustigent ses décisions qui les font « souffrir de trop ». Elles appellent à un retour au dialogue et à la réouverture des frontières.

Dépassées, elles dénoncent. « La route du Burkina, zéro. Il y a des terroristes, il y a des mines. La voie du Burkina et de Côte d’Ivoire est ouverte. Frontière du Burkina et du Mali est ouverte. Mais pourquoi maintenir fermée la frontière du Niger avec le Bénin ? Pourtant, c’est la voie la plus facile et sécurisée pour nous. Importateurs Nigériens, douaniers, commerçants, tout le monde est à terre. Ça veut dire quoi ça ? C’est de la merde. Nous souffrons de trop. Il faut que nous crachons la vérité pour TIANI. Eux, ils sont à l’aise avec leurs familles et regardent la télé. Pourtant, il y a 30.000.000 de Nigériens qui souffrent. Les transporteurs sont à terre. Tout le monde est à terre. Nous sommes avec TIANI, mais ça l’a, on ne comprend pas. Nous ne savons même plus qui est qui dans ce gouvernement. Nous souffrons. La pauvreté est partout. Et cette pauvreté, ce n’est pas Dieu qui a voulu, mais c’est la faute à TIANI. » Peut-on lire dans une vidéo qui devient virale sur les réseaux sociaux ?

Bref, si le général a la capacité de remplir pleinement ces 05 besoins fondamentaux, les populations souffrent pour ces décisions contre le Bénin.

Vivement que le général Tiani prenne conscience des souffrances de son peuple et appelle à un dialogue constructif avec le Bénin. C’est la seule issue possible pour sortir de cette impasse et retrouver la prospérité et la paix dans la région.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Bénin : Un homme charcuté par des individus armés et un autre blessé à N’Dali (Les détails)

Arnaud KOUMONDJI

Eau potable : Bientôt la Phase II du projet de d’approvisionnement de l’or bleu à Parakou

Vignon Justin ADANDE

Bénin : La conférence épiscopale en deuil, Mgr AGBOTON a tiré sa révérence

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR