Le Béninois Libéré
Image default
Société

Cherté du maïs au Bénin : Le ministre de l’agriculture donne une clarification sur le sujet

Lors d’un point de presse le jeudi 17 avril 2024, le ministre de l’agriculture, Gaston Dossouhoui, a clarifié les raisons de la hausse des prix du maïs, qu’il a qualifiée à la fois d’endogènes et d’exogènes.

Il a souligné que la production de maïs au Bénin a augmenté ces dernières années passant de 1 000 000 à 1 800 000 tonnes, avec une demande nationale d’environ 1 000 000 tonnes. Cela a créé une marge importante pour le commerce. Le ministre a accordé la cherté du maïs à des décisions internes telles que l’interdiction d’importation de produits avicoles qui a incité les éleveurs à constituer des réserves stratégiques.

Il a également évoqué des facteurs externes comme la spéculation croissante au Sahel et la forte demande de maïs dans la région. L’importante production avicole au Nigeria ne peut se passer du maïs béninois. Ces pressions de l’offre et de la demande soulèvent des défis.

Pour faire face à cette situation, le ministre a souligné l’importance pour l’État de protéger la production nationale et d’encourager une production accrue. Il a promu la fourniture des semences de rendement élevé et des semences hybrides pour stimuler la production.

Articles Similaires

Bénin : Un autre incendie à Sèmè-Podji avec des véhicules en feu

Vignon Justin ADANDE

Mutations à la Police Républicaine : Voici les promus au niveau de la Police judiciaire

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Dr Bio Orou Nikki décroche avec brio son master professionnel en EIES

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR