Le Béninois Libéré
Image default
Société

Cinématographie au Nigeria : Voici pourquoi il n’y aura plus de scènes de rituels financiers et de tabagisme

De nouvelles réformes dans le monde de la Cinématographie au Nigéria. D’après une annonce faite le directeur exécutif et PDG du National Film and Video Censors Board (NFVCB), les rituels financiers, les crimes rituels ainsi que l’utilisation et la promotion du tabac et des produits à base de nicotine ne sont plus tolérés dans les productions audiovisuelles. C’est ce mercredi 22 mai 2024 lors d’une rencontre avec les producteurs, réalisateurs et acteurs de cinéma à Enugu au Nigeria que cette nouvelle a été officialisée. Comme raisons avancées, « Le NFVCB soutient les films sans fumée et encourage Nollywood sans fumée. Nous recherchons donc votre collaboration pour développer un contenu créatif qui décourage le tabagisme et promeut des messages positifs sur la santé », a fait savoir Husseini, selon Bénin Web TV. Cette décision d’après le responsable de la Commission de censure est approuvée par la ministre des Arts, de la Culture et de l’Économie créative, et est d’ailleurs en conformité avec l’article 65 de la loi NFVCB de 2004. Une sacrée annonce donc pour les amoureux de la Cinématographie nigériane.

François d’Assise BATCHOLA

Articles Similaires

Élections à la Chambre de l’artisanat du Bénin : La campagne électorale lancée ce mercredi

Akkilou YACOUBOU

Législatives 2023 : L’ultimatum de l’Anip

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Les lycées techniques agricoles, scientifiques et les écoles normales supérieures bientôt réhabilités

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR