Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Conflit Tiani -Talon : NIAMEY, NOUVEAU QG DE L’OPPOSITION BÉNINOISE

(Tiani dans ses alliances pour dégager le président Talon ?)

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le numéro 1 du parti LD, Boni Yayi, malgré la forte tentation, n’est pas encore sur le registre de Niamey.

Croyant se servir d’un hypothétique soutien du putschiste Abdourahamane Tiani pour renverser la Rupture, une certaine opposition au président Talon, a déménagé de la diaspora pour s’établir au Niger, renforçant l’axe Lomé-Niamey pour la déstabilisation de Cotonou.

C’est le chef de la junte lui-même qui a pris contact avec ces déçus du président Talon pour voir comment harmoniser leurs efforts pour parvenir au rêve de déstabilisation du pouvoir du président Talon.

Mais c’est mal connaître la nature des Béninois et surtout la mentalité de nos populations. Si la cour du mouton est sale, ce n’est pas au cochon de venir en parler au point de proposer une alternative. Qu’est devenue la logique politique du président togolais Faure Essozimna Gnassingbé qui inspirait tant les Démocrates de l’opposition béninoise ? Plus que ce qu’ils reprochent au président Talon, Faure Gnassingbé vient de choisir le level le plus endiablé : il est maintenant président à vie avec un schéma qui donne à vomir à l’opposition béninoise elle-même.

Et que dire du chef de la junte militaire au pouvoir au Niger ? C’est Tiani qui va dicter le comportement à tenir à Cotonou ? La jeunesse béninoise est trop avertie aujourd’hui pour laisser tomber les efforts qu’elle a consentis en acceptant cette résilience face aux réformes de son leader, Patrice Talon.

L’opposition puérile peut donc poursuivre sa génuflexion à Niamey. Elle finira par comprendre que la solution n’est pas de profiter du conflit Tiani-Talon pour rêver d’un quelconque renversement de pouvoir à Cotonou. Les données ont changé. Le président Talon a fait un très beau travail sur le pays, son image, son économie et la conscience de sa jeunesse pour que le Bénin tombe dans les mains d’une certaine mafia de la facilité pour un redressement de ce qui est fait et doit continuer.

Peine perdue donc messieurs les lâches !!! C’est dans ces genres de conflits qu’en réalité, le vrai patriotisme se révèle. La jeunesse béninoise n’est plus lâche.

Aboubakar TAKOU

Articles Similaires

Analyse de procès de Joël Aïvo et conseils en sciences politiques : Koovi demande aux Béninois d’aller à l’école de Gbadamassi

Akkilou YACOUBOU

Tournée nationale du SGN BR : Les riches échanges de Bio Tchané à Glazoué

Arnaud KOUMONDJI

Rencontre avec les entrepreneurs français : L’intégralité de tout ce que Talon a dit

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR