Le Béninois Libéré
Image default
Société

Conseil des ministres : Vague de nominations dans la justice béninoise

(Mèdessey Aubert KODJO et Nadjimou GADO promus à la Cour d’Appel de Cotonou)

Une vague de nominations en pleine période de vacances judiciaires. Rien de plus intéressant pour permettre à ses acteurs de bien passer ce moment de repos en attendant de renouer avec joie les cours et tribunaux.

C’est ce qu’a décidé de faire le ministre de la Justice et de la Législation, Yvon Détchénou, après avis du Conseil supérieur de la Magistrature, à travers les nominations qu’il a effectuées dans son département ministériel lors du conseil des ministres du mercredi 13 septembre 2023.

La Cour d’appel de Commerce de Cotonou, la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme, la Cour d’Appel de Cotonou, le Tribunal de Première Instance de première classe de Cotonou, le Tribunal de Première Instance de première classe de Porto-Novo, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe de Ouidah, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe d’Allada, la Cour d’Appel de Parakou, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe de Kandi, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe de Natitingou, la Cour d’appel d’Abomey, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe d’Abomey, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe de Savalou, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe de Dassa-Zoumè, le Tribunal de Première Instance de deuxième classe de Comè, et le Tribunal de Première Instance de deuxième classe de Lokossa sont touchés par ces nominations, qui démontrent le choix du ministre Détchénou d’envoyer certains faire valoir leurs compétences ailleurs afin de rehausser la qualité de ces endroits. En effet, un magistrat n’évolue ou n’obtient une promotion que lorsqu’il remplit certaines conditions démontrant sa compétence.

Dans ce sens, on peut citer Mèdessey Aubert KODJO qui quitte le tribunal de Calavi et Nadjimou GADO qui quitte celui de Ouidah pour rejoindre tous les deux le Parquet général de la Cour d’Appel de Cotonou. Il s’agit d’une promotion pour ces cadres de la magistrature qui ont su diriger avec compétence leurs anciens postes, restaurant ainsi la confiance des justiciables dans la justice béninoise. Cette confiance restaurée, que ce soit à Calavi grâce à Mèdessey Aubert KODJO ou à Ouidah grâce à Nadjimou GADO, ne pouvait que être récompensée de la plus belle des manières par le ministre Yvon Détchénou, à travers ces promotions.

Ainsi, à eux donc de continuer dans cette voie à leurs nouveaux postes de 2ème substitut général (Mèdessey Aubert KODJO) et 3ème substitut général (Nadjimou GADO) au Parquet général de la Cour d’Appel de Cotonou. Une nouvelle ère commence à travers cette vague de nominations, dont ils sont parmi les acteurs majeurs.

Articles Similaires

À peine en fonction au Cnhu : Le nouveau Directeur Dieudonné Gnonlonfoun croule déjà sous les doléances

Akkilou YACOUBOU

Bénin : L’invite de Issa Boni Richard Ouorou au gouvernement de la rupture

Akkilou YACOUBOU

Covid-19 au Bénin : Le tableau des décès s’alourdit

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR