Le Béninois Libéré
Image default
Société

Construction de base militaire française à Kandi : Le gouvernement dément et clarifie

Un enregistrement audio de l’émission « Revue de Presse Africaine » de Radio France Internationale (RFI), en date du mardi 26 septembre 2023, est devenu viral sur les réseaux sociaux, affirmant que des bases militaires françaises sont en construction dans les environs de la ville de Kandi pour accueillir les troupes françaises en cours de retrait progressif du Niger.


En réponse à cet enregistrement, le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, a affirmé qu’aucune base militaire française n’est en construction dans notre pays, et encore moins dans le département de l’Alibori. Et il n’a pas manqué de faire des clarifications.
Selon lui, il s’agit d’élucubrations de personnes en quête de sensation qui sans aucune enquête préalable, émettent des affirmations sans fondement.


Lire sa réponse publiée sur la page du gouvernement

Il circule sur les réseaux sociaux un enregistrement audio de l’émission « Revue de Presse Africaine » de la Radio France Internationale (RFI) du mardi 26 septembre 2023.
Dans cet élément audio, le journaliste Frédéric COUTEAU a rapporté un prétendu site d’information dit « Mourya Niger » selon lequel une base militaire française serait en construction proche de la ville de Kandi et s’apprêterait à accueillir les troupes françaises dont le retrait progressif du Niger est annoncé.
Ledit site ajoute que même si le Gouvernement du Bénin tente de démentir l’information, il reconnaît tout de même qu’il y a à Kandi des instructeurs Français et Belges dans le cadre de la lutte contre les groupes terroristes qui tentent de s’implanter dans les pays côtiers dont le Bénin.
Je tiens à préciser que s’il est constant que j’ai affirmé, en temps utile, que nous bénéficions de l’appui d’instructeurs Français, Belges et Américains notamment, aucune base militaire française n’est en construction dans notre pays, et davantage pas dans le département de l’Alibori.

Par ailleurs, il est de notoriété que les instructeurs Français et Belges dont il s’agit, sont repartis depuis plus de six (06) mois que leur mission s’est achevée.
En clair, il s’agit d’élucubrations de gens en quête de sensation et qui sans aucune enquête, s’autorisent des affirmations sans fondement.

Wilfried Léandre HOUNGBÉDJI
Porte-parole du Gouvernement

Articles Similaires

Quinzaine promotionnelle des tickets Tranche Commune Entente 2021 (TCE 2021) : La formule de la Lnb pour une fin d’année en beauté

Akkilou YACOUBOU

Bénin : un réseau de vol de compteurs de la SONEB rasé de la circulation à Cotonou

Vignon Justin ADANDE

Bénin : La capacité des FDS renforcée avec des engins à deux roues

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR