Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Décision de la Cour sur le code électoral : GBADAMASSI RÉPOND À HOUNDÉTÉ ET EXPLIQUE

‘’Ce parti a un plan pour boycotter la présidentielle de 2026’’. C’est la réponse sèche que l’honorable Rachidi Gbadamassi a servi à Éric Houndété, à la suite de ses propos contestant la décision de la Cour constitutionnelle du jeudi 14 mars dernier, sur le contrôle de conformité du code électoral modifié. Interviewer ce dimanche 17 mars par Arzèkè Fm de Parakou, Gbadamassi n’est pas allé du dos de la cuiller pour répondre au 1er vice-président du parti « Les Démocrates ».

‘’Je suis irrité et scandalisé que la déclaration de lui (Éric Houndété, ndlr) qui est le deuxième responsable d’un parti qui se fait appeler Les Démocrates, parti du peuple, n’a rien à voir avec les Démocrates ‘’, a-t-il affirmé. Poursuivant dans la même dynamique, il ajoute que : ‘’Il ne fait ni honneur à lui-même, ni à son parti… Leur discours sur l’exclusion a toujours été sans enjeu‘’. Ne comprenant pas les raisons qui motivent tant le parti de l’opposition contre ce nouveau code électoral, Rachidi Gbadamassi, membre du parti du Bloc Républicain réexplique et clarifie. ‘

’Un député ou un maire ne peut parrainer que le candidat membre ou désigné du parti sur la liste, duquel il a été élu. En cas d’accord de gouvernance conclu avant le dépôt des candidatures de la présidentielle et déposé à la Cena, le maire ou le député peut parrainer l’un ou l’autre des partis signataires de l’accord… 15 circonscriptions électorales législatives sur 24, le parti Les Démocrates, seul parti de l’opposition représenté à l’Assemblée Nationale a 28 députés provenant de 15 Circonscriptions Électorales législatives. Où se trouve l’exclusion ?’’ A clamé haut et fort l’homme du parti du cheval cabré, répondant ainsi à Éric Houndété et Les Démocrates qui estiment que l’adoption du nouveau code électoral favorise l’exclusion et par conséquent reste une menace à la paix au Bénin.

Pour Gbadamassi, ils ont beaucoup à apprendre pour cerner les choses.

François d’Assise BATCHOLA (Stag)

Articles Similaires

Législatives 2023 : Les sentiments du président de l’Up le renouveau, Joseph Djogbénou après son vote

Akkilou YACOUBOU

Zone industrielle de Glo-Djigbé : Abdoulaye Bio Tchané apprécie l’avancement des travaux

Akkilou YACOUBOU

Payement des pensions aux anciens députés : Voici pourquoi Talon dit non

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR