Le Béninois Libéré
Image default
Société

Drame de Sèmè-Kraké : le gouvernement tient ses promesses

(Les cellules d’écoute déjà opérationnelles)

Une délégation gouvernementale a fait une descente au Centre National Hospitalier et Universitaire Hubert Koutoukou MAGA (Cnhu-Hkm) de Cotonou, le mardi 26 septembre 2023, suite à l’incendie de Sèmè-Kraké.

Le Ministre de la Santé, Benjamin HOUNKPATIN et son homologue des Affaires Sociales et de la Microfinance, Véronique TOGNIFODÉ étaient au chevet des victimes de l’incendie. L’objectif de leur présence était de «s’enquérir de l’évolution sanitaire des brûlés admis à l’hôpital et d’apprécier le fonctionnement de la cellule d’écoute mise sur pied pour assister les parents des personnes touchées par ce drame ».
A l’issue de cette visite qui montre le degré de préoccupation du Gouvernement face à ce drame, les deux ministres annoncent une bonne nouvelle aux parents des défunts. « Avec le Procureur de la République et l’accompagnement des médecins légistes, nous allons appeler dans les prochaines heures, les parents qui n’ont pas retrouvé leur proche parmi les rescapés hospitalisés dans les structures sanitaires, à se rapprocher des services compétents pour faire la déclaration et qu’on puisse lancer le processus d’identification des corps », a déclaré Benjamin HOUNKPATIN.


Et la Ministre des affaires sociales et de la microfinance d’ajouter : « la cellule d’écoute est mise en place depuis samedi et travaille grâce au soutien des assistants sociaux mais aussi des psychologues. Elle reçoit les familles non seulement des victimes hospitalisées mais aussi certaines familles qui sont à la recherche de parents ou des familles de ceux qui sont décédés ». Un dispositif de soutien permanent du Gouvernement qui rassure les familles des victimes et celles encore sous le choc qui sont à la recherche de leurs proches.


« À Kraké, nous avons déployé sur le terrain des équipes qui vont en stratégie avancée dans les familles des victimes pour non seulement les écouter mais aussi les accompagner psychologiquement et essayer de détecter les enfants qui deviennent très vulnérables de par la situation et qui ont perdu un ou les deux parents à la fois », ajoute la ministre. Tout en réitérant la compassion et la solidarité du Gouvernement aux familles touchées.
Notons que le samedi dernier un incendie causé par l’essence de contrebande a fait état de 36 morts et 23 blessés graves en soin au Cnhu de Cotonou et entièrement pris en charge par le gouvernement.

Articles Similaires

Chantier Zagnanado-Banamè-Pahouignan et sa Bretelle Banamè-Covè : Hervé HÊHOMEY apprécie l’évolution des travaux

Akkilou YACOUBOU

Tofa 2024 : L’interprétation sommaire du signe

Vignon Justin ADANDE

Mauvaise gestion du soja et du cajou pour l’imposition du coton : LE SEPTENTRION VEUT DÉSOBÉIR ET RENDRE LE COUP À TALON

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR