Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Elections à la HAAC, 7ème mandature : les candidats ont planché devant l’UNaMEL-Bénin

Dans le cadre de l’élection des représentants de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), le Bureau Exécutif de l’Union Nationale des Médias en Ligne du Bénin (UNaMEL-Bénin), a tenu une série de rencontres d’échanges avec plusieurs candidats inscrits sur les différentes listes : presse écrite, audiovisuel, technicien des télécoms. Les discussions qui ont connu la participation de plusieurs professionnels des médias membres de l’association se sont les 3, 4 et 5 au siège de la rédaction Africaho à Cotonou.

Pendant trois jours consécutifs, le siège de la rédaction Africaho à Cotonou a été le théâtre de discussions animées entre l’UNaMEL-Bénin et les candidats à la HAAC. Le lundi 3 juin, Zakiath Latoundji, candidate sur la liste « Audiovisuel », a pris la parole pour exposer ses ambitions et ses priorités en matière de régulation des médias audiovisuels.
Les membres de l’association ont eu l’occasion de poser des questions et d’exprimer leurs préoccupations, créant ainsi un dialogue ouvert et constructif. Avec des objectifs clairs, l’actuelle présidente de l’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB) compte faire bouger les lignes afin de redynamiser le secteur des médias au Bénin. Seule candidature féminine, Zakiath Latoundji croit en ces chances et à son leadership.
Les ambitions des candidats
Le mardi 4 juin, Georges Kponou, représentant de la liste « Technicien des télécoms », a à son tour présenté ses projets pour le secteur des télécommunications et leur impact sur le paysage médiatique béninois. Les échanges ont porté sur des sujets allant de l’accès à l’information à la protection des données personnelles, et sur les nouvelles dispositions techniques pour travailler sans risque dans un environnement numérique en constante évolution. Georges Kponou compte reconsidérer la place des techniciens radios dans la presse béninoise. Ceci, en créant des centres de formation en technique avancée dans le domaine du dépannage, de l’installation et de la tenue d’antenne.
Enfin, le mercredi 5 juin, les membres de l’UNaMEL-Bénin ont rencontré les trois journalistes inscrits sur la catégorie “Presse écrite” : Franck Kpochémè, Basile Tchibozo et Brice Ogoubiyi. Chacun a eu l’opportunité de partager sa vision de l’avenir du journalisme au Bénin, mettant en avant des idées novatrices pour promouvoir l’intégrité et l’indépendance de la presse écrite dans le pays.
Connu pour ses expériences à l’Odem et bien d’autres faîtières, Basile Tchibozo prône d’abord un mandat unique. Avec un discours clair et limpide de connaisseur des rouages, il pense toucher plusieurs réalités du doigt à son élection à la HAAC afin d’améliorer la situation des hommes de médias au Bénin notamment le salaire des journalistes.
De son côté, Franck Kpotchémè est candidat à sa propre succession en presse écrite. Déjà homme de terrain, à l’en croire, le Conseiller de la HAAC, 6ème mandature a indiqué avoir engagé quelques initiatives en faveur des médias en lignes surtout. Même si le rapport dans ce secteur reste toujours attendu, il estime que les médias en lignes seront bientôt situés sur leurs conditions de travail.
Par ailleurs, Brice Ogoubiyi souhaite également répondre au nom des journalistes version presse écrite dans cette course qui s’semble être visiblement rude. Fermant la liste des candidats reçus à Africaho par l’Union Nationale des Médias en Ligne du Bénin, Brice Ogoubiyi vise une presse plus meilleure que celle actuelle au Bénin.
La satisfaction dans les deux camps
Au terme de ces rencontres, les impressions des candidats étaient unanimes : l’importance de maintenir un dialogue ouvert et transparent entre les professionnels des médias et les organes de régulation pour garantir la liberté d’expression et la qualité de l’information au Bénin. Les membres du Bureau Exécutif ont adressé les doléances de l’UNaMEL-Bénin
Ces échanges ont également souligné la nécessité d’une collaboration étroite entre tous les acteurs du secteur médiatique pour relever les défis futurs et répondre aux attentes du public. En consolidant ces liens, l’UNaMEL-Bénin et les candidats à la HAAC ont affirmé leur engagement commun envers un paysage médiatique dynamique, diversifié et responsable.

SRP/COM/PORTE-PAROLE

Articles Similaires

Bénin : Liste des nouveaux membres du bureau exécutif national du Bloc Républicain

Vignon Justin ADANDE

Rencontres et échanges avec certaines cadres pour la décrispation : Boni Yayi comme un poisson dans l’eau

Akkilou YACOUBOU

Réforme structurelle de la décentralisation : L’intégralité du document présenté aux maires

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR