Le Béninois Libéré
Image default
Sport

Fin en apothéose de la 3e édition du Mondial des communautés : Ferréole Adoukonou réussit le pari d’une organisation sensationnelle

(La communauté nigériane s’adjuge le trophée)

Tout est bien qui finit bien. Et à cœur vaillant, rien n’est impossible, dit-on. Ce que vient encore de démontrer Ferréole Adoukonou à travers la réussite en fanfare de cette troisième édition du tournoi des communautés. Démarrée depuis le 2 septembre 2023, cette grande compétition des communautés étrangères vivant au Bénin a connu son épilogue ce samedi 30 septembre 2023 au stade omnisports de Goho à Abomey.

Une fin en apothéose avec beaucoup d’émotion, voilà ce qui résulte de cette compétition grandement réussie par son promoteur. Démarrée à Cotonou, la ville historique du Bénin, choisie pour accueillir la finale, a vibré au rythme du brassage intercommunautaire. Au total, 12 équipes au départ, les 4 meilleures formations qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu ont ébloui le public de Goho qui a accueilli la petite finale et la grande finale de cette compétition.

Pour le compte de la petite finale, c’est l’équipe du Bénin, pays hôte, qui a disposé du Congo Brazzaville un peu plus tôt dans la journée du samedi sur un score de tennis. Facile vainqueur de son adversaire 7 buts à 1, le Bénin a atomisé les Congolais pour terminer troisième de cette compétition.

Tout comme la petite finale, la grande affiche de la finale entre le Gabon et le Nigeria a tenu toutes ses promesses. Dans une explication maîtrisée de bout en bout par les Super Eagles, ce sont bien les Nigérians qui ont fini par s’imposer sur le score sans appel de 3 buts à 0 et s’adjugent pour la première fois le trophée. Ils succèdent au Centrafrique au palmarès de la compétition.

Un sacre qui a été salué dignement par le promoteur Ferréole Adoukonou qui a mis la main à la poche pour cette troisième édition. Un trophée, des médailles et une enveloppe financière de 500 mille francs ont été offerts au vainqueur, de même que pour le 2e et le 3e, des enveloppes financières respectivement de 300 mille francs et 100 mille. Le meilleur buteur et le meilleur gardien qui sont Béninois, ont été aussi distingués avec des enveloppes financières de même que l’équipe fair-play du tournoi, le Tchad. Tout ceci s’est passé sous l’œil du représentant du ministre des sports Oswald Homeky, du directeur départemental de la Ligue Atlantique, ainsi que de plusieurs autres personnalités venues nombreuses pour soutenir le promoteur. Objectifs atteints, les regards sont désormais tournés vers la prochaine édition qui s’annonce encore plus palpitante.

Articles Similaires

Bénin : La FBF actualise les calendriers des formations diplômantes pour 2024

Akkilou YACOUBOU

50e championnat du monde de pétanque : 38 Nations à l’assaut du précieux sésame à Cotonou

Akkilou YACOUBOU

Football : Les affiches des demi-finales de la coupe de France

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR