Le Béninois Libéré
Image default
Economie

Indice mondial de transparence des dépenses fiscales : Le Bénin dans le top 10 derrière les États-Unis et l’Italie

Le Bénin continue de se révéler au monde entier, comme en témoigne ce nouveau progrès grâce au leadership du président Talon et de son gouvernement.

Dans le dernier classement de la transparence des dépenses fiscales à l’échelle mondiale, le Bénin se distingue brillamment en se classant parmi les dix pays les plus performants à l’échelle mondiale et se hissant sur le toit de l’Afrique.

Cette reconnaissance découle de l’indice mondial de transparence des dépenses fiscales (GTETI), une initiative conjointe du Conseil sur les Politiques Économiques (CEP) et de l’Institut allemand pour le développement et la durabilité (IDOS).

En effet, l’objectif central du GTETI est de promouvoir la transparence et la responsabilité en matière de dépenses fiscales en évaluant les pays selon cinq critères clés. Ces critères incluent la disponibilité publique des rapports sur les dépenses fiscales, ainsi qu’un cadre institutionnel solide garantissant la transparence. Le Bénin s’est distingué avec une note globale impressionnante de 66.3/100. Ce qui lui a valu une place méritée en huitième position mondiale, juste derrière les États-Unis et l’Italie.

Ce mérite revient bien évidemment au chef de l’État, Patrice Talon, et à son ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni. Grâce à leur engagement, le Bénin s’est taillé une place de choix dans ce classement mondial. Désormais, nul doute que le Bénin est un modèle pour d’autres nations africaines et un acteur de premier plan dans la promotion de la responsabilité et de la transparence en matière de dépenses fiscales.

Nel Charbel KOFFI

Lire le communiqué

Communiqué

Le Conseil sur les Politiques Economiques (CEP) et l’Institut allemand pour le développement et la durabilité (IDOS) ont lancé le lundi 09 octobre 2023 de 14 h à 17 h l’indice mondial de transparence des dépenses fiscales (GTETI). Cet indice vise à accroître la transparence et la responsabilité en matière de dépenses fiscales en fournissant un cadre systématique pour classer les pays en fonction de la régularité, de la qualité et de la portée de leurs rapports sur les dépenses fiscales. L’indice mondial de transparence des dépenses fiscales (Global Tax Expenditures Transparency Index – GTETI) est la première évaluation comparative des rapports sur les dépenses fiscales qui couvre l’ensemble des dépenses fiscales des pays du monde entier. S’appuyant sur la collecte de données et les classifications développées pour construire la Base de données des dépenses fiscales mondiales (Global Tax Expenditures Database -GTED), le GTETI promeut la transparence des dépenses fiscales.

Les pays ne sont pas comparés en fonction du montant du manque à gagner qu’ils déclarent, mais sont plutôt évalués sur la base de cinq (5) critères : (1) la disponibilité publique des rapports sur les dépenses fiscales ; (2) un cadre institutionnel qui garantit la transparence et la responsabilité ; (3) les informations générales sur l’étendue des rapports et la méthodologie utilisée ; (4) des informations détaillées sur les entreprises cibles et (5) des informations sur les recettes perdues et les évaluations. Le GTETI vise à accroître la transparence et la responsabilité dans le domaine des technologies de l’information, à promouvoir le débat public et à encourager les gouvernements à améliorer leurs rapports sur les technologies de l’information. Ce qui constitue une première étape nécessaire (mais certainement pas suffisante) vers la mise en place d’un système complet pour une réforme globale de l’impôt sur le revenu fondée sur des données probantes.

A l’issue du classement, la CORE DU SUD vient en tête suivi du CANADA. La France est 5ème, la République du BENIN a eu la note 66.3/100 et est classée huitième (8ème) du monde juste après les Etats-Unis et l’Italie. Le Benin est dans le Top 10 des pays du monde et est le premier pays africain.

Les notes du BENIN par critère sont :

1-11/20

2-13.3/20

3-13.2/20

4-15.2/20

5-13.6/20

Soit un total de 66.3/100.

Articles Similaires

Audience au Cabinet du Ministère de l’Économie et des Finances : Wadagni échange avec les membres de l’ABCF

Vignon Justin ADANDE

Taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties : Ces petits détails à comprendre

Akkilou YACOUBOU

Symposium annuel de l’IAJP : Les Droits socio-économiques en démocratie et respect du bien public au cœur des échanges

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR