Le Béninois Libéré
Image default
Société

Journée mondiale de lutte contre le paludisme : La vaccination contre le paludisme désormais une réalité au Bénin

Chaque 25 Avril, la communauté internationale célèbre la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. Cette année, le Bénin n’a pas manqué de sacrifier à la tradition. Ainsi, le jeudi 25 avril 2024, à l’École Normale des Instituteurs d’Allada, le Bénin a célébré la 17ème édition de cette Journée Mondiale de lutte contre le Paludisme.

Placée sous le thème : « Accélérer la lutte contre le paludisme pour un monde plus équitable, équité en matière de santé, égalité du genre et droits humains », cette édition a été marquée par le lancement de la vaccination contre le paludisme, suivant le Programme Élargi de Vaccination (PEV). Pour justifier cette initiative, le Ministre de la Santé, Benjamin HOUNKPATIN, a fait savoir que : « le paludisme, maladie évitable et guérissable continue d’être un problème majeur de santé publique de par son ampleur et sa charge de morbidité et de mortalité au sein de la population, malgré les efforts et les énormes investissements consentis par la communauté internationale pour son contrôle et son élimination ». Ayant créé un important taux de mortalité tant du rang des enfants de moins de cinq ans que du côté des adultes au cours de l’année 2023, le paludisme reste une maladie préoccupantes au Bénin. Avec cette nouvelle mesure prise pour éradiquer ce mal, notons que le Bénin s’appuie ainsi sur la phase pilote du programme qui s’est déroulée au Ghana, au Kenya et au Malawi, qui a permit à ces nations africaines d’enregistrer d’importants succès. Le Professeur Benjamin HOUNKPATIN, a aussi profité de l’occasion pour préciser aux uns et autres, que cette nouvelle mesure, ne doit en aucun cas remplacer les mesures habituelles. « Ce vaccin est un vaccin sûr qui permet de protéger les enfants contre les formes graves du paludisme. L’introduction de ce vaccin n’élimine pas les autres mesures », a martelé le ministre.

D’autres nations telles que le Liberia et la Sierra Leone, ont également adopté le vaccin contre le paludisme, ce même jeudi 25 Avril 2024.

Précisons qu’en dehors du Ministre de la Santé, Benjamin HOUNKPATIN, d’autres acteurs comme l’Ambassadeur des États-Unis près le Bénin, Brian W. SHUKAN, des élus locaux, sans oublier les populations d’Allada, ont marqué de leur présence cet événement.

François d’Assise BATCHOLA

Articles Similaires

Retour de notre patrimoine volé : Taïrou a réussi le « gay » du siècle

Arnaud KOUMONDJI

Bénin : Le Sgn Bio Tchané attristé par le décès d’un grand ami

Akkilou YACOUBOU

Consommation de la drogue et autres produits assimilés : Le préfet Sètonnougbo interdit la chicha dans le Plateau

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR