Le Béninois Libéré
Image default
Société

Lutte contre l’extrémisme et la radicalisation au Bénin : La commune de Banikoara donne le top des journées de cohésion sociale

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui au renforcement de la cohésion sociale, de la prévention de l’extrémisme violent et de la lutte contre les conflits liés à la transhumance, les communes de Banikoara, Karimama, Ségbana, Malanville, Nikki, Kalalé, Ouaké, Matéri, Kérou, Cobly, Tanguiéta et Boukoumbé vont accueillir cinq journées d’activités. Des journées qui réuniront les populations civiles, les autorités communales et les Forces de défense et de sécurité dans ces entités communales.

Ainsi, le vendredi 03 mai 2024, dans la commune de Banikoara, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, Alassane SEIDOU, a procédé au lancement de ces journées. Ceci, en présence de Elhadj Oumar DIALLO, Représentant résident Adjoint du Programme des Nations-Unies pour le Développement au Bénin (PNUD), des élus locaux, des principaux responsables des Forces de défense et de sécurité et des populations civiles. C’est donc parti pour plusieurs activités. Il s’agira : des soins de santé pour le dépistage des hépatites B et C avec l’administration de la première dose de vaccin aux cas négatifs ; du  dépistage du diabète, de l’hypertension artérielle avec distribution de produits spécifiques de traitement en faveur des populations ; des formations en soins de premiers secours, en sécurité incendie, des journées sportives et ludiques ; des journées portes ouvertes sur les forces de défense et de sécurité. Au cours de la cérémonie du lancement, le Ministre Alassane SEIDOU, a expliqué que ces journées vont permettre de  créer un  brassage entre Forces de défense et de sécurité, autorités communales et populations. Cette activité vient confirmer l’engagement du gouvernement béninois à pallier ces différents problèmes.

Ensuite, El Hadj Oumar DIALLO a rassuré que son institution a toujours joué une grande part dans la consolidation de la paix dans le monde.

Darus AGBOHOUNHO (Stag)

Articles Similaires

Bénin : Le cri de cœur des personnes âgées au médiateur de la République

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Un braquage avorté à Parakou au quartier Zongo-Zénon

Akkilou YACOUBOU

Parakou : Un ‘’Fast And Furious’’ des éléments de la douane vire au drame

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR