Le Béninois Libéré
Image default
Afrique

Manipulation médiatique sur une supposée base militaire au Bénin : Le Niger prit la main dans le sac

(La dénonciation du journaliste Thomas DIETRICH à propos…)

Du nouveau dans le différend entre le Bénin et le Niger. Les autorités nigériennes ont encore frappé, ils viennent de se faire prendre la main dans le sac. Depuis plusieurs semaines maintenant, les relations entre le Niger et le Bénin sont extrêmement tendues, et ceci l’est encore plus ces derniers jours avec l’affaire de l’embargo sur le pétrole nigérien et la supposée présence de bases militaires françaises sur le territoire béninois. Cette fois-ci, c’est par une manipulation médiatique que les autorités nigériennes ont jugés utile de justifier leur position, qui est de prouver vraiment au monde, que le Bénin héberge sur son sol, une armée étrangère, mandatée pour les attaquer au moment opportun, et par conséquent, créer des troubles au peuple nigérien.

En effet, il y a de cela quelques jours, l’Office de Radio et Télévision du Niger (ORTN), a diffusé une vidéo dans laquelle, des images d’un reportage du journaliste indépendant Thomas DIETRICH, ont été utilisées pour faire croire à l’existence d’une base secrète française au nord du Bénin. Sauf que c’est une raison archi faux, surtout en ce moment. C’est le professionnel des Médias lui-même qui est sortie du silence pour clarifier la situation. À travers une vidéo publiée sur plusieurs canaux digitaux, Thomas DIETRICH a mis à nu la manipulation médiatique des autorités du Niger. Le journaliste a fait remarquer que son reportage au nord du Bénin, date de 2023, « soit six mois avant le putsch contre Mohamed Bazoum. Les militaires français présents à Kandi n’avaient donc pas pour objectif de déstabiliser le pouvoir nigérien, à l’époque très francophile. Les soldats hexagonaux sont de plus partis de Kandi en février 2023, quelques semaines après mon reportage ». Voilà qui vient mettre au clair cette manipulation médiatique commanditée par les autorités nigériennes, à travers sa télévision publique.

François d’Assise BATCHOLA (Stag)

Articles Similaires

Afrique : De nouveaux cas de Covid-19 enregistrés dans ce pays

Vignon Justin ADANDE

Sénégal : un blogueur guinéen condamné pour cette raison

Vignon Justin ADANDE

Centrafrique : Plusieurs dizaines de personnes périssent dans le naufrage d’une baleinière

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR