Le Béninois Libéré
Image default
Société

Marche contre la vie chère au Bénin : Les centrales syndicales réclament la mise en liberté des personnes encore gardées

A travers un communiqué de presse, les centrales syndicales la Csa-Bénin, la Cosi -Bénin, la Cgtb et l’Unstb réclament la libération des marcheurs qui sont toujours gardés dans le cadre de la marche du 1er mai dernier, fête du travail. A ce propos, ces centrales expliquent :  »Nous avons assisté le samedi 27 avril, pour la première fois  au Bénin, depuis l’avènement de la démocratie, à l’arrestation et à la molestation des secrétaires généraux de centrales et confédérations syndicales et de travailleurs n’ayant commis aucune infraction si ce n’est d’appeler à une marche pacifique de protestation pour laquelle les formalités administratives requises ont été régulièrement remplies ».

Il faut dire que lors de la marche pacifique du 1er mai  »soixante-quatorze (74) travailleurs et citoyens ont été arrêtés ». Après la libération de certaines personnes, il reste encore quarante-deux (42) autres qui sont toujours maintenues.

Darus AGBOHOUNHO (Stag)

Lire l’intégralité du communiqué de presse

Articles Similaires

Bénin : Le registre de réception des demandes de mutation nationale des enseignants pour 2024-2025 ouvert

Vignon Justin ADANDE

Bénin : La deuxième phase des travaux d’alimentation en énergie électrique de la route des pêches bientôt actée

Vignon Justin ADANDE

Bénin/Pour braquage et sextorsion, deux nouveaux cybercriminels dans les mains de l’OCRC

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR