Le Béninois Libéré
Image default
Afrique Politique

Niger: La fille de l’ancien président Bazoum accuse Mahamadou Issoufou d’être le cerveau du coup d’État de fin juillet 2023

Dans une tribune publiée par la presse nigérienne, Hinda Bazoum a accusé vendredi 27 avril 2024 le prédécesseur de son père à la tête de l’État, Mahamadou Issoufou, d’être « le cerveau » du coup d’État militaire qui l’a renversé fin juillet 2023.
Selon elle, le prédécesseur de Mohamed Bazoum à la tête de l’État nigérien avait une stratégie : « protéger ses intérêts personnels », et le coup de force devait lui permettre de revenir au pouvoir, après une courte transition militaire au cours de laquelle une nouvelle Constitution serait adoptée.

Dans ses propos Hinda rappelle que son père a toujours eu depuis 33 ans de l’amitié pour l’ancien président Mahamadou Issoufou, mais que finalement en retour, il a été trahi de la manière la plus « lâche et cruelle ».
Également en colère, Hinda Bazoum dénonce les conditions de détention de son père depuis neuf mois et évoque ce qu’elle appelle « la dernière trouvaille » de l’ancien président Mahamadou Issoufou : « faire introduire une requête à la cour d’État nouvellement créée pour demander la levée de l’immunité de notre père, puis sa condamnation par le tribunal militaire ».
Face à toutes ces accusations, Mahamadou Issoufou n’a pas encore réagi. 

Fallone CHABI-BONI

Articles Similaires

Législatives de janvier 2023 : Enfin le « 3ème tour » de la présidentielle 2016

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Kouaro Yves Chabi échange avec la nouvelle Coordonnatrice résidente du Système des Nations Unies

Akkilou YACOUBOU

Bénin : La présidente de la Haute cour de Justice, Dandi Gnamou, place son mandat sous ce signe

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR