Le Béninois Libéré
Image default
Afrique

Niger : L’armée perd 23 de ses soldats dans une attaque terroriste

     (Une importante décision prises)

Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 Mars 2024, les terroristes ont tué 23 militaires dans une embuscade dans la région de Tillabéri située dans la zone dite « des trois frontières» entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso. Cette zone est connue pour être un repaire des djihadistes sahéliens.

Selon le ministre de la Défense, l’armée a mené dans la zone, de mardi à mercredi, une opération de ratissage qui avait pour objectif de rassurer les populations victimes des exactions des groupes armés terroristes : assassinats, extorsion de fonds, vols de bétail et autres. C’est donc au cours du désengagement des éléments de l’armée, qu’une unité a été prise dans « une embuscade complexe ».

En effet, plus d’une centaine de terroristes à bord de véhicules et de motos ont attaqué cette unité de l’armée entre les localités de Teguey et Bankilaré à l’aide de bombes artisanales et de véhicules kamikazes. Dans sa riposte, l’armée a perdu 23 hommes, mais a quand même réussi à neutraliser  une trentaine de terroristes.

En raison donc de l’atrocité de ce drame, la junte au pouvoir a décrété trois jours de deuil national. L’annonce a été faite, jeudi 21 mars au soir, à travers un communiqué du ministère nigérien de la Défense, rapporte Le Monde.  

Il faut noter que les corps des militaires tombés sont acheminés à Niamey pour un hommage avant inhumation, ce vendredi 22 mars.

Aïdath BIO PIBOU

Articles Similaires

Tremblement de terre au Maroc : Le bilan s’alourdit

Akkilou YACOUBOU

Sénégal : Des affrontements ont éclaté suite au report de l’élection présidentielle

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Sandrine Platteau présente ses lettres de créance à Aurélien Agbénonci

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR