Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Nomination d’un employé de Bénin Control au ministère des sports : Talon vient de se mettre un fil de fer au cou

Un lob magistral, c’est ce que le président Patrice Talon vient de réaliser ce mardi 10 septembre 2023 avec la nomination du nouveau ministre des sports, Benoît K. M. DATO.

Car ses soutiens politiques l’attendaient à ce niveau pour qu’un des leurs soit nommé, à défaut d’un grand remaniement avec la prise en compte des politiques en vue de réussir le grand tournant des élections générales de 2026.
Donc, contrairement à cette prévision de la classe politique, le président Talon a préféré faire les choses à sa manière. Mettre un de ses employés, pour ne pas dire un cadre de Bénin Control, au ministère des sports pour éviter carrément les politiques aux longues dents et rêvant enfin du moment de leur expression pour démontrer la vitalité du système partisan. Avec la nomination de Dato, Talon a mis de côté la classe politique. Mais en agissant ainsi, il braque cette classe politique acquise totalement à Olivier Boco, dont ses soutiens de Porto-Novo, à l’instar de Adankpo, ont pris leurs distances d’avec lui pour démontrer au vu et au su leur soutien et détermination pour Olivier Boco.

Du coup, avec ce qui est ressenti comme un affront par la classe politique, les gens vont commencer par le défier dans l’intention de lui montrer qu’il est fini. Autrement dit, le dos tourné vers lui, ils regarderont désormais vers le nouvel espoir pouvant leur permettre d’exister après tout ce qu’il leur a fait subir. Car il n’y a plus à le craindre parce qu’il est fini. C’est Olivier Boco ou rien pour cette classe politique qui pense avoir déjà tout subi et n’avoir plus peur de quoi que ce soit.

Voilà ce que la promotion des travailleurs de ses sociétés ou plutôt anciennes sociétés lui crée avec les politiques.

Affaire à suivre !

Qui est Benoît K. M. DATO ?

Titulaire d’une maîtrise en sciences économiques et de gestion, option management des organisations. Benoît DATO est né le 11 juillet 1983 à Djakotomey. Selon Peace Fm, l’homme connu pour sa carrière dans des sociétés privées, est le chargé d’études du ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, chargé de la Coopération, pour les questions douanières depuis le 1er février 2019. Le voilà désormais qui remplace un cadre de la même zone géographique.

Articles Similaires

Législatives 2023/message du president des Démocrates, Éric Houndété

Akkilou YACOUBOU

Harmonisation d’une stratégie victorieuse : Christelle H. Alioza outille les femmes UP

Arnaud KOUMONDJI

Coup d’Etat au Burkina Faso : La télévision nationale sous le contrôle des militaires

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR