Le Béninois Libéré
Image default
Société

Validation du nouveau code électoral au Bénin : L’église catholique annonce des journées de réflexion

Après la déclaration de la Cour constitutionnelle du nouveau code électoral conforme à la Constitution, le président de l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg), Nathanaël Soédé a annoncé l’organisation des journées de réflexion autour de ce nouveau code électoral.

Ces journées visent selon le président, à permettre aux Béninois de mieux comprendre les implications de ce nouveau code dans le processus électoral. « Nous aurons bientôt des journées de réflexion sur le code électoral. Nous le ferons, non pas pour prendre parti, mais pour aider les gens à comprendre. Est-ce que ce code électoral peut favoriser le vivre ensemble ? Nous allons réfléchir là-dessus et faire des suggestions », a laissé entendre le Père Nathanaël Soédé lors de son passage le dimanche 17 mars sur Bip radio au cours d’une émission.

Cette modification du code électoral par l’Assemblée nationale et sa déclaration conforme à la Constitution par les sept sages de la Cour constitutionnelle a suscité des débats au sein de la société. Face à ces agissements, l’Aumônier national des cadres et personnalités politiques, le Père Nathanaël Soédé appelle au calme et à la retenue, tout en invitant tant les partis politiques que la société civile à dialoguer dans un esprit de respect mutuel. Il souligne également l’importance de trouver un consensus autour de ce nouveau code électoral afin de préserver les principes de la démocratie béninoise. « Je suis convaincu que nous parviendrons à un code qui nous rassemblera. Ce que nous ferons dans l’Église, c’est inviter tout le monde. Ni vainqueur, ni vaincu, nous accueillerons le document et verrons ce que nous pouvons faire pour sa mise en pratique », a-t-il déclaré.

Le président de l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance (Occg) encourage la population à maintenir sa confiance mutuelle et à chercher des solutions pacifiques afin de surmonter les défis actuels, car selon lui, le Bénin a surmonté des situations difficiles par le passé et qu’il est donc possible de trouver un terrain d’entente pour le bien de tout le monde.

Alassane IMOROU SANDA

Articles Similaires

Noel à Djougou : Mireille BIO IDRISSOU, la maman Noëlle des enfants orphelins de Bougou

Arnaud KOUMONDJI

SWEDD/ Équipement des filles en kits de coutures et de fabrication de savon : Tognifode actionne l’autonomisation des filles

Akkilou YACOUBOU

Fruit du partenariat entre le Groupe Canal+ et l’État béninois : A+ Bénin, La nouvelle chaîne qui révèle le Bénin et ses talents au Monde

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR