Le Béninois Libéré
Image default
Société

Parakou : Réception provisoire des travaux de réfection de l’hôtel de ville

Ce mardi 2 juillet 2024, les autorités municipales de la commune de Parakou ont procédé à la réception provisoire des travaux de réfection des bureaux de la mairie.

En effet, c’est pour permettre au personnel administratif de la mairie de Parakou de travailler dans un cadre propice et rendre aussi l’hôtel de ville plus attrayant que le projet de réfection des bureaux a été institué. Réalisés sur un coût de 35 000 000 fcfa TTC et prises en charge par l’entreprise GPA, cette  réfection a pris en compte la reprise de la peinture, la correction de la toiture, les carreaux, les sanitaires et bien d’autres. Le premier adjoint au maire de la commune, Abdel Taya Yari Mohamed, a montré sa satisfaction après cette réception provisoire. « La commission a prononcé la réception provisoire, ce qui voudra dire que nous sommes satisfaits et les agents de la mairie peuvent travailler dans de bonnes conditions », a-t-il laissé entendre. Djouwérath Abdou Mama, assistante de la Personne responsable des marchés publics de la mairie de Parakou, n’a pas manqué également de montrer sa satisfaction après la réalisation des travaux. « Les travaux ont été réalisés dans les règles de l’art, c’est acceptable ».

Ces travaux ne se sont pas faits sans anicroche selon le contrôleur des travaux, Romaric Aloukoutou. Pour lui, ces difficultés étaient liées essentiellement à la gestion des hommes surtout les ouvriers sur le terrain qui ne savent  toujours pas réellement à quoi s’en tenir et il faut pouvoir les canalisés.

Il faut rappeler qu’il faudra attendre un an pour la correction des coquilles pour procéder à la réception définitive.

Natacha AGUIDI (Stg)

Articles Similaires

Bénin : Un jeune vole le téléphone d’un député et l’utilise pour de l’arnaque sur internet

Akkilou YACOUBOU

Mise en œuvre de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) : Les nouveaux engagements du gouvernement Talon

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Le gouvernement interpellé sur la construction et la modernisation des marchés urbains et régionaux

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR