Le Béninois Libéré
Image default
Société

Promotion du leadership féminin : Awln Bénin s’engage pour l’égalité du genre au service du développement durable

La première édition du Forum national des femmes leaders du Bénin s’est ouverte à Cotonou ce jeudi 28 mars 2024. La cérémonie d’ouverture a eu lieu à Benin Royal Hôtel de Cotonou le jeudi 28 Mars 2024 sous l’égide de la Vice-Présidente du Bénin Mariam CHABI TALATA, épaulée par la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, la présidente de l’Institut national de la femme, Huguette Bokpè Gnacadja, le premier vice-président de l’Assemblée, Barthélémy Kassa, et les représentants des institutions, des organisations, des associations, des confessions religieuses, des sages.

Ce forum qui sera désormais organisé chaque année a pour objectif de réfléchir non seulement sur les problématiques qui affectent les femmes en particulier et notre société en général mais aussi de faire le bilan des actions menées au cours de l’année et prendre de nouveaux engagements.

Dans son discours de bienvenue, la présidente du comité d’organisation, vice-présidente de Awln Bénin, Memouna Baboni Yacoubou Sinimbou, a rappelé que la tenue de ce présent forum fait suite à un vaste chantier de consultation et de sensibilisation mené sous forme de webinaires par Awln autour de la thématique de la masculinité positive. « Ce forum est le lieu de porter auprès des décideurs au plus haut niveau les conclusions des différents webinaires qui ont été animés par différents acteurs socioculturels au nombre desquels les femmes politiques, les hommes, les jeunes, les aînés ainsi que les représentants religieux de toute obédience. » a-t-elle affirmé.

Présidente de Awln Bénin, Huguette AKPLOGAN DOSSA a fait savoir que la tenue de ce forum va permettre la mise en marche de l’engagement réel des hommes béninois aux côtés de leurs filles, de leurs sœurs, de leurs épouses et de leurs mères pour dire stop aux violences faites aux femmes, aux violences de tous genres. « Ce faisant pour construire ensemble une Nation équilibrée, une nation juste. » a-t-elle précisé.

Placée sous le ministère des affaires sociales et de la microfinance, Awln Bénin est créée depuis 2018 pour combattre les violences faites aux femmes et promouvoir l’égalité. Présente à cette occasion, la ministre des affaires sociales et de la microfinance Tognifodé a félicité les organisatrices de ce forum placé sur le thème « la Masculinité positive au service de l’égalité du genre » qui va permettre de lever toute équivoque sur les mauvaises idées sur la collaboration avec le genre féminin. Pour elle, « Le combat que nous menons n’est pas celui des femmes contre les hommes. » mais plus tôt, a-t-elle ajouté que « C’est un combat commun contre la compréhension erronée de la créature humaine. » Ensuite, elle a insisté sur le caractère commun du combat pour une compréhension juste de l’humanité. Plus loin, la ministre Tognifodé a fait savoir que le gouvernement conscient de cet enjeu s’est engagé en prenant des dispositions relevant de ses prérogatives pour poser les bornes nécessaires à l’équilibre du genre. Selon elle, la balle est dans le camp de la population. « Il reste que la population, à travers les organisations de la société civile dont AWLN, joue sa partition pour un vivre ensemble harmonieux dans notre pays. »

C’est dans ce même sens que le représentant du président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou, le premier vice-président Barthélémy Kassa confirme que le combat que mènent des femmes et des hommes pour la masculinité positive pour l’égalité du genre n’est pas un combat d’un camp contre un autre ; c’est un combat que nous devons toutes et tous mener pour le mieux-être de la société humaine. Pour finir, il a félicité le Chapitre du Bénin de AWLN qui a fait de la masculinité positive au service de l’égalité du genre, son thème de l’année. Car pour lui, ce thème retenu va permettre à travers les différentes communications prévenues de dissiper les malentendus sur la collaboration avec les femmes.

Dans son discours de lancement officiel de cette première édition, la vice-présidente Chabi Talata a énuméré les difficultés auxquelles les femmes béninoises sont confrontées. Ce qui a fait que le Bénin a observé de recul. Pour elle, les femmes ont été privées de leurs libertés de collaborer avec les hommes, d’être impliquées dans les institutions. Au Bénin, on célèbre les femmes sans avoir confiance en elles. C’est la raison pour laquelle, elle souligne qu’au-delà des célébrations, il faut poser des actes concrets. Et conscient de cela, le gouvernement du président Talon a entrepris plusieurs actions pour remédier cela. Ces actions, la vice-présidente les a passées en revue avant d’appeler les femmes à bien prendre leurs responsabilités, à accompagner les hommes qui militent pour leur cause, à travailler à honorer leur engagement.
Elle appelle également les hommes à se libérer des influences négatives qu’ils portent sur les femmes.

Au regard de cette mission qui rime avec leurs ambitions du gouvernement, les partenaires techniques ont réaffirmé leur engagement à travailler en étroite collaboration avec Awln.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Braquage à Djeffa : Une fillette reçoit une balle des malfrats

Akkilou YACOUBOU

DON DE VIVRES A PÈRÈRÈ : Le Br démonte les contrevérités sur le code électoral

Arnaud KOUMONDJI

Drame : 90 morts dans le naufrage d’un bateau de pêche converti en ferry

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR