Le Béninois Libéré
Image default
Société

Réception dans l’ONB dans différents ordres de mérite du Bénin des dignitaires de la communauté musulmane et chrétienne méthodiste : TALON ACTE DÉFINITIVEMENT LA COHÉSION SOCIALE DU BÉNIN

« On ne remercie que celui qui le mérite. Car quand on ne sait pas être reconnaissant envers l’homme, on ne saurait l’être envers Dieu. C’est pourquoi on l’est envers le président Patrice Talon. Car c’est l’élu de Dieu qui fait des prouesses au Bénin, au sein de la communauté musulmane, au sein de populations. Puisse Dieu le combler davantage. Notre président a fait beaucoup de réalisations. Et il n’a jamais cessé d’œuvrer pour que le pays se développe encore. Et Dieu l’aide dans ce sens. Car quand tu aimes les hommes de Dieu, Dieu aussi te couvre davantage de sa grâce. Puisse Dieu qui l’a fait président, fasse qu’il ne n’échoue jamais. Que son règne aille toujours de l’avant. Que rien ne le handicape jusqu’à la fin de son mandat. »

Ces ainsi que s’est exprimé l’ami du président Talon, l’imam Mouhammadou YOUSSOUF Waka’iya de Parakou, 2ème vice-président l’Union islamique du Bénin (Uib) à l’issue de la cérémonie de réception dans différents grades de mérite des responsables de l’Église Protestante Méthodiste du Bénin et de l’Uib. C’est ce jeudi 21 septembre à la salle de conférence du ministère du travail sous la présidence du Vice Grand Chancelier, Falilou AKADIRI, et en présence des amis, parents et récipiendaires.
Pour le récipiendaire l’imam Mouhammadou YOUSSOUF Waka’iya, le président Talon est le bienfaiteur de la République et surtout de la communauté musulmane du Bénin, au regard de tout ce qu’il a fait pour ces deux communautés. En effet, 20 ans de division chez les chrétiens méthodistes du Bénin et un peu moins au niveau de la communauté musulmane du même pays, il fallait un président visionnaire, courageux et amoureux de la paix et la concorde pour s’évertuer dans cette forêt de discussions et de tensions. Mais quand on s’appelle Patrice Talon qui croit au ferment de la laïcité de l’État, ce n’est pas une mission impossible. Et c’est ce que le président de la République du Bénin a réussi moins de deux après son élection à la magistrature suprême. Aujourd’hui, l’Église Protestante Méthodiste du Bénin a retrouvé sa cohésion comme l’Union islamique du Bénin. Et c’est pour les renvoyer à la promotion de cette paix retrouvée que le président Talon a gratifié ces hommes de Dieu dans différents grades de mérite.

Selon, le Vice-grand Chancelier Falilou AKADIRI, « il s’agit De personnalité généralement discrète, acteurs de l’ombre mais parfois d’une efficacité redoutable qui ont su mener à bien les différentes missions qui leur sont assignées. » Car c’est ainsi que le Bénin exprime la reconnaissance de l’État à ses fils ou aux étrangers qui par leurs services ont rendu service à la nation ou ont contribué à l’épanouissement du peuple béninois.
Après la distinction de la trentaine de récipiendaires, El-Hadj Yacoubou Malehossou, porte-parole des récipiendaires de la communauté musulmane, a remercié le président Talon. « Grâce à la médiation du chef de l’État le président Patrice Talon nous sommes devenus même père même mère. Je remercie le chef de l’État et tous les membres de son gouvernement parce que c’est quelqu’un qui est reconnaissant c’est quelqu’un qui connaît la valeur de nos religions. » A-t-il dit.


Pour le secrétaire général de de l’Uib, El-Hadj Abdoul Jalili YESSOUFOU, cette consécration est plutôt un ordre de mission et « nous nous engageons ici à continuer, à exhorter, à promouvoir la paix, nous allons continuer également à consolider et à œuvrer pour la cohésion nationale », a-t-il fait savoir.
Quant à la porte-parole de l’Epmb, Bossou Lawin- Orè Antoinette, elle a retracé le laborieux travail du chef de l’État Patrice Talon avec la mise en place de la structure dénomme OTG le 03 juillet 2016 jusqu’à la réunification de l’Epmb en un seul bureau 12 mois après, soit le 02 juillet 2017.
Apres les discours, le port des attributs, la signature des documents et la prise des photos, les récipiendaires se sont séparés avec l’engagement de continuer à mériter la confiance de la Nation à travers leurs faits e geste au sein des de leur communauté.

Articles Similaires

Vente de faux médicaments au Bénin : 02 femmes arrêtées à Pèrèrè, les complices en cavale

Akkilou YACOUBOU

Bénin : les conditions d’intégration sociale des personnes en situation de handicap revues (les détails)

Vignon Justin ADANDE

Bénin : Dah Kini Dégbé apporte son soutien à des quadruplés à Covè

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR