Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Recours contre la Création d’un collège de ministres conseillers à la présidence : Le président Talon justifie sa décision et demande à la Cour…

Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a donné beaucoup plus de détails sur ses ambitions à créer un collège de ministres-conseillers à la présidence. C’était devant les sages de la Cour constitutionnelle, que le président Talon a expliqué de fond en comble l’idée derrière cette décision.

Après ses décrets portant création d’un collège de ministres Conseillers à la présidence et nominations de ces derniers, plusieurs citoyens ont déposé des recours contre cette décision du président Talon.

En effet, représenté par l’organe du Secrétaire général du gouvernement, Patrice Talon a tout d’abord rappelé que pour réaliser ses actions politiques, le Président de la République a le privilège de former son gouvernement dont les membres portent le titre de ministre ou de secrétaire d’Etat.
Il a également cette latitude de mettre en place tout cadre qu’il juge nécessaire pour servir en tout honnêteté le peuple. C’est à juste titre qu’il a mis en place le collège de ministres Conseillers.

Pour lui, le ministre conseiller, n’est pas un haut fonctionnaire au sens de la loi qui fixe la liste des hauts fonctionnaires de l’Etat. Il a pour mission d’exercer une fonction politique et non un emploi supérieur de l’administration publique.

Face aux accusations de discrimination au motif que les personnes à nommer au poste de ministre conseiller sont proposées par les partis de la mouvance, le président Talon a fait savoir que pour cette fonction de ministre conseiller, c’est le président qui procède à des nominations avec une égalité de chance. «L’initiative de nomination d’un ministre conseiller relève de son pouvoir discrétionnaire et ne peut être assimilée à une discrimination », a répondu Patrice Talon selon Banouto.

Au vu de ces explications, le président Talon a demandé à la Cour constitutionnelle de rejeter les recours formés contre les décrets relatifs à la création d’un collège de ministre conseiller à la présidence de la République.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Scission au sein du Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD) : Les germes de l’échec de l’opposition

Akkilou YACOUBOU

Nigéria/ Négociation dans le sens de la baisse du prix de pétrole : Une bonne nouvelle pour l’apaisement de tous

Akkilou YACOUBOU

Nomination des responsables et membres des organes techniques de Moele-Bénin : Ayadji renforce les bases de son parti

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR