Le Béninois Libéré
Image default
Société

Rentrée judiciaire 2023-2024 : Justin Gbenameto et les siens pour une gestion efficiente des juridictions

Une justice de qualité pour un meilleur rendement des affaires courantes, c’est là toute la préoccupation du gouvernement du président Patrice Talon qui à travers son ministère de la justice, s’emploie à redynamiser le secteur.

Et cela passe très certainement par la modernisation des services judiciaires, et le ministre de la justice et le président de la cour d’appel de Cotonou en sont bien conscients. Car c’est dans cette dynamique que s’inscrit l’audience solennelle de la rentrée judiciaire 2023-2024 de ce lundi 9 octobre 2023 à la salle d’audience de la cour d’appel de Cotonou.

Moment de retrouvailles solennel des acteurs du service judiciaire pour faire le bilan et lancer la nouvelle année judiciaire, cette cérémonie se veut être la clé d’un renouveau des juridictions de Cotonou. Placée sous le thème « Quel leadership pour une gestion efficace de nos juridictions ? », le président de la cour d’appel de Cotonou, Justin Gbenameto, entend faire de cette nouvelle année judiciaire l’une des meilleures en termes de service judiciaire à la cour d’appel de Cotonou. Et cela passera forcément par des réajustements des services judiciaires et surtout une modernisation du milieu.

Des faits qui s’avèrent fondamentaux, étant donné que les juridictions souffrent de léthargie criarde. Dans son intervention, le bâtonnier a dressé le bilan de l’ordre des avocats et n’a pas manqué de souligner certaines difficultés rencontrées. De même, le procureur du ministère public a présenté à la cour sa réquisition pour la nouvelle année judiciaire qui est sur le point de commencer.

Des réquisitions dont le président de la cour d’appel de Cotonou a, au terme de son discours, pris acte. Il a, à son tour, présenté en présence du ministre de la justice et de la législation, Yvon Déchénou, le bilan de la cour durant l’année écoulée. Il est à retenir de son discours qu’au total, 12 magistrats dont le président, 11 conseillers et 12 greffiers, ont officié durant l’année écoulée.

C’était aussi l’occasion pour le président de faire le point des activités au niveau des juridictions au garde des sceaux, les difficultés notamment en matière d’infrastructures et de personnel, ainsi que de porter à la connaissance du représentant du gouvernement le grand chantier à abattre vers la modernisation de la justice béninoise. Il a également remercié le seigneur pour le ministre de la justice et de la législation pour ses efforts depuis sa prise de fonction en avril 2023 avant de déclaration officiellement ouverte l’année judiciaire 2023-2024. C’est donc porti pour le travail dans les cours et tribunaux jusqu’aux vacances prochaines.

Nel Charbel KOFFI

Articles Similaires

Bénin : 35 boulettes de chanvre indien saisis à Parakou

Akkilou YACOUBOU

Bénin : L’invite de la police républicaine aux présumés propriétaires de motos arrêtées

Vignon Justin ADANDE

Enseignements supérieur : Les résultats de l’examen national de Master disponibles

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR