Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Sensibilisation sur les enjeux et défis du code électoral amendé : L’He Casimir Sossou aguerrit les militants BR du Couffo

Dans la matinée du samedi 16 mars 2024, le député du parti Bloc Républicain Casimir Sossou, était à une séance de sensibilisation des militants de son parti à Azovè dans le département du Couffo. Cette rencontre qui intervient au lendemain de la validation du nouveau code électoral par la cour constitutionnelle, a connu la présence de plusieurs leaders de ce parti de la mouvance présidentielle.

En effet, étaient aux côtés du trio membre du Bureau exécutif national du parti BR, l’He Casimir SOSSOU, Emmanuel Golou et Christophe Fangnon ; le CA Appé Jean HOUNGBEDJI, Dr Elie Yebou, le député suppléant Hypolyte Natabou, l’ex-maire et coordonnateur communal Klouékanmey Gabriel Honfin, la Vice-coordonnatrice Ofr et Présidente Ofr Couffo Gisèle Ahoussi, Grégoire Tohoundo, le Conseiller technique à l’Assemblée nationale Ismaël Hoto, le DAF du médiateur de la république Maurice Houinnou, Egy SOSSOU, Dandjesso Joseph.

« Sensibilisation sur les enjeux et défis du code électoral amendé », c’est autour de ce thème que l’He Casimir Sossou et les Leaders BR des 50 arrondissements du Couffo ont échangé. Á cette réunion, les militants ont passé en revue les exigences du nouveau code électoral voté dans la nuit du 05 au 06 mars dernier à l’Assemblée Nationale. Pour justifier cette initiative, le député de la 11ème circonscription électorale a déclaré : « Ayant contribué au vote de ce nouveau code électoral, nous avons jugé utile de venir expliquer aux militants du Couffo, le contenu de cette loi pour que chacun puisse prendre les dispositions à la base en vue de gagner les élections de 2026 ». Il va renchérir : « La base a recommandé que la décision concernant les chefs de villages et quartiers de ville pendant la période transitoire soit effective dans les meilleurs délais ». Pour Casimir Sossou, aussi vice-président de la commission des lois, le nouveau code électoral vient renforcer le système partisan et constitue ainsi une avancée dans la transhumance politique. À la sortie de cette séance, Emmanuel Golou, membre du Bureau Exécutif national du parti BR présent à cette rencontre, fait le point. « Nous avons profité de cette séance pour expliquer aux militants du Bloc Républicain du département du Couffo, le nouveau code électoral et sa contribution au renforcement du système partisan. Nous leur avons expliqué comment le nouveau président de la république, les députés et les maires seront élus en 2026. Nous nous sommes surtout appesantis sur le défi des partis politiques pour les prochaines élections », a fait savoir le président Golou.

Notons qu’avant l’ouverture de cette auguste séance, une minute de silence a été observé en l’honneur des militants du BR qui ont perdu la vie dans l’accomplissement de leur mission. La rencontre ainsi achevée, plusieurs leaders politiques du parti du cheval blanc cabré tels que Firbelle Sohounou, ont manifesté leur joie tout en espérant des séances du genre à l’avenir. « Nous sommes ravis de la rencontre de ce jour. Car, elle nous a permis de connaître avec précision les différents amendements apportés au nouveau code électoral. Je souhaite que les dirigeants pensent à un meilleur positionnement des femmes dans les instances politiques et celles de décision », a exhorté la militante Br du Couffo.

François d’Assise BATCHOLA (Stag)

Articles Similaires

Procès du professeur Joël Aïvo : Le complot du coup d’Etat

Akkilou YACOUBOU

Hausse du prix des denrées alimentaires au Bénin: Voici les produits concernés

Akkilou YACOUBOU

Reconnaissance de mérites dans la gestion de la commune de Bohicon: Ruffino d’Almeida auréolé par le préfet Kouton

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR