Le Béninois Libéré
Image default
Société

Situation des droits humains dans le monde et au Bénin : L’Amnesty international présente son rapport annuel 2023

À l’occasion d’une conférence de presse tenue le mercredi 24 avril 2024 à Bénin Royal Hôtel à Cotonou, l’Amnesty international Bénin a procédé à la présentation de son rapport annuel de l’exercice 2023 sur les conditions des droits humains dans le monde en général et au Bénin en particulier.

L’objectif est de mettre sur tapis les atteintes liées aux droits humains remarquées ainsi que les succès remportés.
À l’entame, le Directeur d’Amnesty international Bénin, Dieudonné DAGBETO, après avoir adressé ses mots de remerciement à l’endroit du public, s’est prêté à la présentation du document de rapport produit par l’institution sur le plan mondial mais également au Bénin.
Dans sa présentation, à l’échelle mondiale, l’Amnesty international par la voie de son directeur du Bénin, a expliqué que les grandes puissances mondiales ont utilisé de façon éhontée leur droit de veto pour paralyser pendant des mois le Conseil de sécurité des Nations Unies, alors qu’une résolution en faveur du cessez-le-feu était indispensable que de continuer à armer les pays en tension de munitions. Ce rapport de Amnesty International a souligné l’utilisation massive des technologies existantes pour conforter des politiques discriminatoires avec l’appui de la reconnaissance faciale, des logiciels espions, l’avancée rapide de l’intelligence artificielle (IA). Concernant cet aspect, le premier responsable de l’Amnesty international Bénin, est revenu sur les propos d’Agnès Callamard, Secrétaire Générale d’ Amnesty International qui disait :  » Il y a un gouffre entre les risques posés par l’évolution non contrôlée des technologies et le niveau de réglementation et de protection qui serait nécessaire ». Pour lui, ces propos ont servi de support dans le document.
Au terme de la présentation du rapport rédigé sur les violations des droits humains commises dans le monde, il a été également présenté le rapport réalisé sur le Bénin.
En effet, au cours de l’année 2023, Amnesty international a souligné la liberté d’expression à laquelle il souhaite un peu plus d’amélioration dans le Code du Numérique par la loi 2018. Au chapitre des recours excessifs à la force, ce document a cité quelques cas qui auraient touché les droits fondamentaux de l’homme. Parlant du droit à la santé, l’Amnesty international Bénin a évoqué le cas de certaines femmes en difficulté qui ont été secourues à l’hôpital. Dans le domaine du foncier, l’Amnesty international a révélé que des enquêtes sont en cours pour faire la lumière sur plusieurs dossiers. Au cours de cet événement, il a été annoncé qu’un atelier d’information se prépare pour mieux faire connaître les droits humains.

Darus AGBOHOUNHO (Stag)

Articles Similaires

Agression de Ganiou Soglo : La réaction Léhady Soglo

Arnaud KOUMONDJI

Lancement officiel de Poste Mobile Banking : La Dg Judith Glidja projette La Poste dans le futur

Arnaud KOUMONDJI

Sortie du chef d’œuvre de Léon Zoha dans les librairies : « La contrebasse Joseph Djogbénou » disponible dès cette semaine

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR