Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Suite à son interpellation dans la réouverture de la frontière Bénin-Niger: Bertin Koovi éclaire les esprits et charge Kèmi Séba et Nathalie Yamb

L’homme politique Bertin Koovi a réagi ce lundi 20 mai 2024 à travers un extrait vidéo pour donner sa version des faits après l’analyse par le Franco-béninois Kèmi Seba et la camerounaise Nathalie Yamb sur l’existence d’une base militaire française au Bénin pour nuire au peuple nigérien. Cette intervention vient confirmer sa position exacte dans la crise Bénin-Niger.

En effet, à sa prise de parole, l’activiste politique et membre du parti Bloc Républicain a donné une précision sur le rôle qu’il a joué dans la crise diplomatique qui oppose le Bénin et le Niger. D’abord, il faut comprendre que Bertin Koovi a fortement soutenu l’ouverture de la frontière entre les pays voisins. C’est dans cette ligne droite qu’il insinue : » j’aimerais vous dire ici que quand je soutenais le peuple nigérien, le Cnsp ne m’a pas donné de l’argent. Elle ne m’a pas sollicité, le peuple nigérien ne m’a pas sollicité. Je l’ai fait parce qu’il fallait faire un débat de vérité  » a-t-il précisé. Pour montrer aux uns et aux autres la légitimité de sa lutte, il a ensuite affirmé : » Moi, j’ai jamais rien fait, parce que j’ai quelque chose de particulier à gagner. Mais je ne permettrai pas qu’au nom de l’argent, des gens viennent mentir sur le compte de mon pays  ». Il poursuit son explication en rappelant que la conséquence de ce qui se trame sur les deux États, ne tombera pas sur le Président Patrice TALON, mais sur les populations du Bénin et du Niger. À cet effet, il invite les Béninois au soutien de leur pays.  » Nous devons soutenir notre pays, ce n’est pas soutenir la personne privée de Patrice TALON. Et moi je défie Kèmi Séba et Nathalie Yamb. Je me porte garant de leur sécurité. S’ils ont la certitude des informations qu’ils étalent qu’ils viennent pour qu’on aille sur le terrain ensemble  » a-t-il ajouté. Par ailleurs, Bertin Koovi dit être prêt pour démanteler des camps qui prétendument auraient des légionnaires noirs. Selon lui, dire qu’il y a des formateurs français ou américains cela peut se dire, mais aller dire que leur vocation c’est d’attaquer le Niger non ». Il souligne que le jour où on lui confirmera la preuve, il reprendrait le combat contre TALON.

Darus AGBOHOUNHO (Stag)

Articles Similaires

Promesse Politique: Semaine Du Récépissé Des ” Democrates”

Akkilou YACOUBOU

Législatives 2023/ Non-délivrance de quitus fiscaux à certains candidats : Le parti Les Démocrates appelle la Dgi à l’impartialité

Akkilou YACOUBOU

Supposée crise au sein du Bloc Républicain : Bertin KOOVI restitue la vérité

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR