Le Béninois Libéré
Image default
Société

Supposée construction d’une base militaire française à Kandi : Wilfried Houngbédji rétablit encore la vérité

Tant que l’occasion lui sera offerte, le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, Porte-parole du Gouvernement du Bénin, Wilfried Léandre Houngbédji, dit qu’il ne cessera de rétablir la vérité au sujet de la supposée construction d’une base militaire française au Nord du Bénin.

C’est qu’il a fait ce dimanche 1er Octobre 2023 au cours de l’émission spéciale Questions d’actualité où il a eu à opiner sur un certain nombre de sujets d’actualité dont la supposée construction d’une base militaire française à Kandi.

« Il n’y a à ce jour dans notre pays aucun projet de construction d’une base militaire française. Nous n’avons pas d’accord militaire avec la France qui demande qu’une base militaire française soit construite ici… Ce n’est même pas dans les perspectives. J’ai dit il y a 6 ou 8 mois en arrière, j’ai redit récemment en rappelant ce que j’avais dit que nous avions les instructeurs français, belges, américains notamment. Et certains d’entre eux avaient été déployés à Kandi pour travailler avec les nôtres. Mais depuis un peu plus de 6 mois maintenant, ils ont fini leur mission et ils sont repartis. De sorte qu’à l’arrivée, tout ce que vous avez pu lire ou entendre sur cette supposée construction avancée d’une base militaire française n’est que pure élucubration, invention de gens qui seuls connaissent quels sont leurs desseins, quels sont leurs mobiles. Le Bénin travaille avec ses partenaires qu’ils soient occidentaux, qu’ils soient Africains, dans la perspective de rechercher le maximum d’efficacité possible sur tous les fronts de la vie de notre pays. Et le front sécuritaire et militaire n’échappe pas à cette dynamique, à cette ambition. Il reste que nous sommes assez lucides pour faire les choix qui nous semblent les plus pertinents pour notre pays, les plus productifs aussi. Et définitivement, retenez-le aussi, à ce jour, aucun projet de base militaire en construction, pas même en perspective. »

Voilà qui est une fois de plus clair et qui devrait amener les gens à cesser de ne lus colporter ses ragots, espère Wilfried Léandre Houngbédji.

Articles Similaires

Bénin : Un ressortissant français écope de 5 ans de prison

Akkilou YACOUBOU

Cellule d’Analyse des Plaintes et Dénonciations : La procédure pour les illettrés

Akkilou YACOUBOU

SEMAINE DE L’ENERGIE ELECTRIQUE, EDITION 2022: Les journalistes formés sur les questions énergétiques

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR