Le Béninois Libéré
Image default
Société

Supposée démission du Moele-Bénin : Philippe Montcho Adagbé reste toujours une élite engagée

Le vice-coordonnateur départemental du parti Moele-Bénin dans le Zou, Philippe Montcho Adagbé, a clarifié ce lundi 17 juin 2024 sa position politique lors d’une conférence de presse à Bohicon. Il a catégoriquement démenti les rumeurs faisant état de son départ de la mouvance présidentielle pour l’opposition.
Au cours de cette séance avec les hommes des médias, Philippe Montcho Adagbé, aussi élu local et chef de quartier à Abomey, et homme d’une longue histoire politique pour avoir milité dans d’autres formations (Fcbe, Rnd et BR) avant de rejoindre Moele-Bénin, a tout d’abord expliqué que les fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux sur son appartenance à l’opposition, ont commencé avec sa nomination comme représentant du parti dans le département du Zou et surtout lors de la tournée gouvernementale de reddition de comptes. « Mon parti m’avait désigné comme son représentant dans le département du Zou. Et c’est suite à cela que les gens ont commencé à distiller de fausses informations sur ma personne en prétendant que je suis de l’opposition ». A-t-il précisé.

En d’autres termes, si les détracteurs pensent qu’en adoptant cette stratégie, ils vont freiner la dynamique du parti Moele-Bénin ou mieux amener le militant engagé Philippe Montcho Adagbé, à jeter l’éponge, ils ont eu maintenant la preuve du contraire. « J’y suis parce que j’adhère totalement aux idéaux du parti. Et aujourd’hui, je suis un militant qui bénéficie de la confiance du Bureau politique national, car j’occupe depuis le renouvellement des instances dirigeantes et décentralisées du parti les responsabilités de coordonnateur départemental adjoint du Zou », a répondu Philippe Montcho Adagbé avant d’expliquer que l’objectif de sa sortie médiatique n’est rien d’autre que de proclamer « haut et fort » son appartenance à Moele-Bénin.

Tout en soutenant les actions du gouvernement, il se dit fier de son appartenance au Moele-Bénin, ce parti école du président visionneur Jacques Ayadji.

Pour finir, il a exprimé sa reconnaissance envers Jacques Ayadji, président du parti Moele-Bénin, pour lui avoir accordé sa confiance. « Jacques Ayadji, est un homme à suivre, et je réaffirme, à la face du monde, ma position que je suis et demeure un militant de Moele-Bénin », a-t-il fait savoir.

Voilà donc la position Philippe Montcho Adagbé. Fin des fausses accusations.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Assemblée Nationale : Le rapport d’activités de Louis Vlavonou adopté

Akkilou YACOUBOU

PARAKOU : AU NOM DU BR, GBADAMASSI OFFRE AUX ETUDIANTS UN JARDIN ET DES APPAREILS ELECTRONIQUES

Arnaud KOUMONDJI

Centrafrique : l’ancien président François Bozizé wanted

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR