Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tensions entre le Bénin et le Niger : La leçon du Dr Bertin Koovi à Kémi Séba et Nathalie Yamb

Kèmi Séba et Nathalie Yamb ont diffusé des informations sur les réseaux sociaux qui informent que le Bénin a recruté des Peulhs comme djihadistes pour attaquer le Niger. Ces informations ont provoqué des tensions entre les deux pays et semé la discorde parmi leurs populations.


Bertin Koovi, économiste fondamental et politique béninois, a tenu une conférence de presse le 21 mai 2024 pour clarifier la situation. Il a qualifié les allégations de Kémi Seba et Nathalie Yamb de « fausses et trompeuses ». Bertin Koovi réfute catégoriquement les allégations de recrutement de djihadistes peulhs par le Bénin.
Il a souligné que ces informations nuisibles pourraient attiser la violence et nuire aux relations entre le Bénin et le Niger. Il invite Kèmi Séba et Nathalie Yamb à assumer la responsabilité de leurs propos et à en fournir des preuves. Mieux, il a appelé Kémi Seba et Nathalie Yamb à venir au Bénin et à fournir des preuves afin d’étayer leurs affirmations. « Au nom du peuple béninois, au nom de l’organisation commune Bénin Niger pour la restauration du climat de paix et de fraternité qui a toujours existé entre les peuples frères du Niger et du Bénin, je viens ici devant vous inviter solennellement Madame Nathalie Yamb et Kemi Seba à venir au Bénin nous aider à identifier les bases françaises qui seraient installées au Bénin. » peut-on lire dans sa déclaration finale.
Ensuite, Koovi présente des excuses au peuple nigérien pour la fermeture de la frontière de Malanville, ordonnée par la CEDEAO et l’UEMOA, et souligne que le Bénin n’a jamais eu l’intention d’attaquer le Niger. Il a donc exhorté les populations béninoise et nigérienne à rester calmes et à ne pas propager de fausses informations. Pour la paix et le retour à la normale, Bertin Koovi affirme que le président Talon est favorable à l’apaisement des relations avec le Niger et que le Bénin reste ouvert à l’application de son accord militaire avec le Niger. Il invite l’armée nigérienne à venir vérifier l’absence de bases françaises hostiles sur le territoire béninois.
Cette intervention de Bertin Koovi vise à apaiser les tensions entre le Bénin et le Niger et à promouvoir la paix et la compréhension entre les deux pays. Il encourage le dialogue et la recherche de la vérité pour éviter que de fausses informations ne nuisent aux relations bilatérales.

Vignon Justin ADANDE

Lire le résumé de sa déclaration

Articles Similaires

Avis d’un sachant sur l’hypothétique base militaire française au Bénin : Le Gl Gbian raisonne Tiani et soutient Talon

Vignon Justin ADANDE

Bénin: Législatives du 8 janvier 2023, Charles Gagnon le choix de la population pour le développement de la 17ème CE

Arnaud KOUMONDJI

TALON FERAIT CHANTER DJOGBÉNOU : UNE ATTAQUE PUÉRILE ET STÉRILE…

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR