Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tensions entre le Bénin et le Niger : Un ancien ministre ivoirien critique la junte nigérienne et donne raison à Talon

Malgré les démentis du Bénin et les appels à la désescalade, la junte militaire au Niger maintient toujours sa frontière avec le Bénin fermée.

En effet, un ancien ministre ivoirien, Alain Lobognon, a apporté son soutien au Bénin dans le contexte des tensions avec le Niger. Il a critiqué la décision de la junte militaire nigérienne de maintenir sa frontière fermée avec le Bénin, la qualifiant de « peu cohérente ».

L’ancien ministre Lobognon a notamment accusé la junte nigérienne de propager de fausses informations sur la présence de bases militaires françaises au Bénin. Lobognon n’est pas le seul à avoir critiqué la junte nigérienne quand on sait que les autorités béninoises n’ont cessé de démenti les accusations du Niger et ont invité la junte à venir vérifier les informations sur le terrain. “Au Bénin, quand le gouvernement du Président Patrice Talon prend des mesures en réaction contre le Niger des vieux putschistes preneurs d’otages, l’on parle de pays inféodé à la France“, a déploré l’ex-député.

Il a également salué la décision du Bénin d’autoriser le chargement d’un navire de pétrole brut nigérien dans ses eaux, y voyant un geste de bonne foi. Ce qui pouvait normalement amener le Niger à changer de décision.

Malgré toutes les clarifications du côté béninois, la nouvelle décision de rouvrir la frontière, la disponibilité du Bénin à dialoguer avec le Niger, la junte continue d’entretenir ss allégations infondées.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Bénin : Le message de Kimber McDonald à Talon

Akkilou YACOUBOU

Suspension temporaire de Maître Bérenger Yaovi AGBOGBA : Les raisons qui justifient cette sanction

Akkilou YACOUBOU

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR