Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tournée gouvernementale : Louis Vlavonou expose les prouesses du contrôle de l’action gouvernementale

Le palais des Congrès de Cotonou a servi de cadre ce mardi 4 juin 2024 à la séance de reddition de comptes de l’équipe gouvernementale. Cette séance qui a été dirigée par le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, s’inscrit dans le but de d’informer les populations sur les actions concrètes du gouvernement Talon après 8 ans de gestion à la tête du pays. Elle a connu la présence des autorités politico-administratives ainsi que des populations.

Lors de cette occasion, Louis Gbèhounou Vlavonou, président du parlement béninois, n’a pas manqué de laisser ses empreintes. À sa prise de parole, il a souligné l’importance de la présence d’un élu à la tournée gouvernementale. A cet effet, il affirme  »Vous pouvez vous interroger sur la pertinence de la présence des parlementaires à cette rencontre. Que viendrait chercher un député à une tournée gouvernementale ? C’est une interrogation légitime qui mérite qu’on éclaire la lanterne des gens. » Ensuite, le président de l’Assemblée nationale s’est donné pour mission de justifier sa présence. Selon lui, un député qui participe à une tournée gouvernementale de reddition de comptes, rien d’incestueux. En un même lieu, le parlementaire a une rare occasion d’écouter à la fois le peuple pour qui l’on gouverne et l’Exécutif facilite un contrôle efficace de l’action du gouvernement. Alors, cette activité innovatrice du pouvoir en exercice vient à point nommé. Des échanges pour l’orientation budgétaire s’ouvrent au parlement au plus tard le 30 juin prochain, soit dans trois semaines.’’ Louis Gbèhounou Vlavonou témoigne prendre note des appréciations et surtout des besoins non satisfaits évoqués par le peuple au cours des séances auxquelles il participe depuis le démarrage de la tournée gouvernementale.  »Pour contrôler l’action gouvernementale, le Parlement s’assure de l’exécution des projets pour lesquels le budget de l’État a été voté. C’est le cas aujourd’hui où le gouvernement rend compte de ce qu’il a fait en huit ans. Et à l’occasion, vous soumettez d’autres besoins. Ce sont ces préoccupations que nous retenons. Ainsi, à l’heure du vote d’un nouveau budget, nous demanderons des comptes au gouvernement afin de nous assurer que les besoins sont pris en compte effectivement. Or, si nous restons dans nos bureaux et n’écoutons pas vos doléances, nous ne pourrions pas jouer efficacement ce rôle. Aujourd’hui à cette rencontre nous avons aussi pris notes de vos préoccupations.’’ A déclaré le président de l’Assemblée nationale.
Il a par la suite a promis que lui et ses pairs resteront vigilants quant à la prise en compte effective des préoccupations recueillies sur le terrain. »

Darus AGBOHOUNHO

Articles Similaires

Afrique : Le site de pari sportif 1xbet a de gros soucis (Les détails)

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Ousmane Traoré et Moele-Bénin célèbrent la Gaani à Komiguéa

Arnaud KOUMONDJI

Bénin/Rejet de la révision constitutionnelle : Valentin Djènontin félicite et avertit sur le plan B de Patrice Talon

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR